Déplacement payant pour french encore

Autres informations / 25.03.2015

Déplacement payant pour french encore

Le Prix du Début est la première course à conditions pour 2ans disputée en région parisienne. Et c’est le seul anglais de la course, French Encore (Showcasing), déjà hongre, qui l’a emporté avec assurance. French Encore a progressé au sein du peloton. Il a mis un peu de temps à comprendre ce qu’il lui était demandé mais, lorsque son jockey, Liam Jones, l'a sollicité, il a montré un bon changement de vitesse. Il s'impose sûrement par deux longueurs. La deuxième place est revenue à Noce (Le Havre). La pensionnaire de Christian Baillet signe de bons débuts. Bien sortie de sa stalle, elle a progressé rapidement et a finalement gardé à une demi-longueur sa poursuivante immédiate, Pastrida (Alexandros), mal sortie des boîtes.

UN POULAIN ENCORE PERFECTIBLE

French Encore est entraîné par un Irlandais installé dans le Yorkshire, Stan Moore, qui a actuellement vingt-six 2ans sous son entraînement. Très heureux, il a déclaré : « J'ai toujours bien aimé ce poulain. Il se montrait déjà très professionnel le matin et était assez mûr pour débuter aujourd'hui. J'avais aussi l'option de le débuter ce week-end en Angleterre, dans la toute première course pour 2ans, à Doncaster [les Brocklesby Condition Stakes, ndlr]... Mais j'aime bien la France ! » Et Stan Moore peut aimer la France : c’est en effet à Longchamp qu’il a décroché sa première victoire de Gr1. C’était en 2009, dans le Prix de l’Abbaye de Longchamp (Gr1), avec Total Gallery (Namid). De plus, l’allocation au gagnant de ce Prix du Début est de 12.500 euros, plus ou moins équivalente, donc, à l’allocation totale de 10.000 livres des Brocklesby Condition Stakes. Stan Moore pense déjà au futur avec French Encore. « Il reste assez immature et très "bébé". Je pense qu’il fera un bon cheval. Il a en tout cas tout pour le devenir. Il a de la vitesse mais devrait aller sur 1.000 à 1.200m. Nous réfléchirons pour décider dans quelles compétitions il pourrait se produire, mais il pourrait aller vers Royal Ascot. » La France encore pour French Encore ? « Pourquoi pas, mais il faut que j’étudie le programme », a conclu l’entraîneur.

LA FAMILLE DE HURRICANE FLY

French Encore appartient à la deuxième année de production du précoce et rapide Showcasing (Oasis Dream). L’étalon avait brillé en compétition et aux ventes en 2014, avec des 2ans placés de Groupe outre-Manche. Stan Moore entraînait aussi la mère de French Encore, French connexion (Chineur). Scandisk (Kenmare), la troisième mère de French Connexion, n'est autre que la mère du champion Hurricane Fly (Montjeu), gagnant du Prix Omnium II (L) en 2007. Il laissait à cette occasion Literato (Kendor) à deux longueurs. Hurricane Fly est depuis devenu l’un des plus grands champions de l’obstacle anglais et irlandais et détient le record du nombre de victoires dans les Grs1 (22 succès).