des changements sur le rowley mile pour les "guinées" de newmarket

Autres informations / 28.03.2015

des changements sur le rowley mile pour les "guinées" de newmarket

Les officiels de l’hippodrome de Newmarket ont décidé d’apporter des changements en ce qui concerne le déroulement des Guinées de Newmarket, en accord avec le British Horseracing Authority (BHA). Le premier concerne le positionnement des stalles. Pour les "Guinées", elles étaient traditionnellement placées au centre de la piste depuis 2004 : selon leur numéro de corde, en partant, une partie des chevaux partaient donc contre la corde et l’autre allait chercher le rail extérieur. Pour éviter une telle scission, les stalles seront désormais placées le long de la corde extérieure (celle des tribunes). Une lice mobile va aussi être mise en place le long du rail extérieur : elle sera positionnée à trois mètres de la vraie lice et s’arrêtera au poteau des six cents mètres. Le but est d’encourager le peloton à rester le plus compact possible. Du fait du rétrécissement de la piste, le nombre maximum de partants dans les épreuves du Guineas Festival sera limité à vingt-cinq et non plus à trente. Le déroulement des 2.000 Guinées 2014 a influencé ces nouvelles mesures. La majeure partie du peloton est allée chercher la corde, tandis que trois chevaux restaient à l’extérieur. La course a même compté trois pelotons quand une partie des chevaux de la corde (dont Australia) s’en est allée rejoindre les autres chevaux à l’extérieur. Rappelons que l’épreuve a été remportée par Night of Thunder (Dubawi) qui, sous l’effort, a penché et est passé du peloton de la corde à celui de l’extérieur.

DES ENTRAINEURS SATISFAITS

Roger Varian et John Gosden ont accueilli positivement cette nouvelle. Roger Varian a expliqué : « Je pense que c’est une bonne chose que Michael Prosser et son équipe réfléchissent aux moyens pour que la belle course se déroule de la manière la plus juste possible, étant donné que personne n’aime voir le peloton se séparer. Le fait de déplacer les stalles le long du rail est un argument fort pour encourager le peloton à rester uni. La lice mobile jusqu’aux 1.600m devrait permettre d’éviter d’avoir des chevaux malheureux, comme c’est souvent le cas lorsqu’un peloton important évolue le long d’un seul rail. Nous saurons si cela marche après la course, mais cela est certainement un développement positif. » Même son de cloche du côté de John Gosden : « Avec des pelotons importants sur 1.600m, vous avez deux problèmes qui peuvent se poser : un peloton qui se sépare ou rester enfermé, comme ce fut le cas de Six Perfections dans les 1.000 Guinées. Des stalles le long de la lice des tribunes et ouvrir la piste aux 600m peuvent être un moyen d’éviter cela. »