Et de trois pour bambouzle

Autres informations / 25.03.2015

Et de trois pour bambouzle

Bambouzle (Forestier) a remporté sa troisième victoire consécutive en enlevant le Prix d’Estruval (B). Vue à l’arrière-garde, elle s’est montrée courageuse pour toujours résister à la bonne attaque de Biendenuo (Princeton). Ce dernier a évolué isolé à la corde. En effet, la pluie s’est faite de plus en plus intense au fil de la journée, et les concurrents de cette huitième et dernière course ont évolué à quelques mètres de la corde. Biendenuo a pris le chemin le plus court et n’a rien lâché jusqu’au poteau. Il se classe bon deuxième.

DES LIMITES INCONNUES

Bambouzle succède à deux bonnes juments AQPS au palmarès de ce Prix d’Estruval : Vive d’Authie (Califet), gagnante de plusieurs courses de plat à Saint-Cloud, et

Urticaire (Mister Sacha), qui a dominé les courses d’AQPS à 5ans et a depuis rejoint l’entraînement de Willie Mullins. Elle s’est classée troisième de Gr1 sur les claies irlandaises. Bambouzle a certainement elle aussi un gros moteur. Ses limites actuelles sont inconnues. François Doumen, son entraîneur, nous a expliqué : « Elle est très bonne, tout simplement. Elle signe son troisième succès consécutif et elle va dans tous les terrains. À mon avis, elle aurait pu gagner d’encore plus loin mais elle s’est reprise une fois devant. Elle a attendu son petit camarade... »

Bambouzle devrait marcher dans les traces de ses aînées et continuer à s’illustrer dans les courses de plat réservées aux AQPS. François Doumen a précisé : « Pour le moment, il est certain qu’elle va rester en plat. Ses propriétaires veulent la préserver, souhaitant faire de l’élevage avec elle. »

Quant à Biendenuo, son entraîneur et propriétaire, Guy Denuault, nous avait expliqué, dimanche à Auteuil, que le poulain allait retourner sur les obstacles par la suite. Il nous avait déclaré : « C’est un bon poulain qui a déjà couru en obstacle et saute bien ».

Rappelons qu’il est le frère des excellents Voiladenuo et Atuvuedenuo, tous deux gagnants à Auteuil durant les quinze derniers jours.

SIGNEE ECOUVES

François Doumen connaît bien Bambouzle, une élève du haras d’Écouves. Elle est le premier produit de sa mère, Quibble (Jimble), elle aussi élevée par la famille Doumen. François Doumen a précisé : « Le père de Quibble, Jimble, est d’ailleurs le frère de Jim and Tonic (Double Bed).» Dans la famille de Bambouzle, via la troisième mère, French Kiss IV (Art Français), on retrouve aussi le nom de la championne AQPS Umbrage (Astarabad).