Extremis avec application

Autres informations / 29.03.2015

Extremis avec application

Le Prix Caius (B) ne réunissait pas cette année un lot extraordinaire. On s’attendait à une lutte entre Extremis (Invincible Spirit) et Arctic Gyr (Invincible Spirit), mais elle n’a pas vraiment eu lieu. C’est tout de même Extremis qui s’est imposé. La course s’est déroulée plutôt lentement et ce n’est qu’à la sortie du dernier tournant que le rythme a changé. C’est d’ailleurs à cette occasion qu’Extremis a pu s’exprimer en montrant un bon changement de vitesse pour s’imposer en poulain sérieux. Il justifie ainsi les bruits très favorables dont il avait été l’objet avant sa deuxième place de début sur le sable deauvillais. Son jockey, Olivier Peslier, nous a confié : « On n’est pas parti vite, puis on s’est mis en file indienne. Dans la ligne droite il a bien changé de vitesse. Il s’impose plaisamment. »

Dream One (Fuisse), bien placé au poids, a conclu vite et bien pour prendre le premier accessit. Arctic Gyr (Invincible Spirit) a terminé seulement troisième. Il était assez tendu avant le départ, mais il s’est bien comporté pendant la course, finissant bien, mais sans vraiment convaincre. Pour l’anecdote, soulignons qu’Olivier Peslier connaît bien la famille de ce poulain. En effet, c’est déjà lui qui montait sa mère Fidélité (In The Wings), lorsqu’elle s’était imposée par deux longueurs dans l’édition 2003 du Prix Saint Alary (Gr1). Il signait à cette occasion son premier Gr1 pour les Wertheimer & Frère.

UN FILS DE FIDELITE

Extremis a pour mère Fidélité, gagnante de Gr1. Cette dernière n’a pas encore eu de produit à la hauteur de sa qualité en course, puisque sur sept de ses produits en âge de courir, seuls deux sont gagnants. Fidélité descend de la même famille que Winged Love (In The Wings), avec lequel elle partage, outre la même souche, le même père : In the Wings (Salder’s Wells).

La base de cette famille remonte à Pollenka (Reliance), qui faisait partie du prestigieux élevage de François Dupré. Cette jument a remporté le Prix Coronation (L) et a fini deuxième du Prix de l’Opéra (Gr2) et troisième du Prix Fille de l’Air (Gr3). Elle a produit, entre autres, J’ai Deux Amours (Top Ville), la troisième mère d’Extremis, qui a gagné une Listed à Deauville, avant de se placer troisième du Prix de l’Opéra pour l’entraînement d’André Fabre.