Franche alliance fait cavalier seul

Autres informations / 26.03.2015

Franche alliance fait cavalier seul

Jument endurcie dans les gros handicaps, Franche Alliance (Poliglote) n’a jamais paru aussi forte. La protégée d’Antoine de Watrigant est en plein progrès, comme l’atteste sa brillante victoire, de bout en bout, dans le Prix du MontDore, l’une des bonnes épreuves sur les "balais" à Enghien. Franche Alliance s’est très vite détachée, comptant presque une haie d’avance dans le parcours. Elle a été à son rythme, a  bien  respiré,  et  comme  elle  possède  de  la  classe,  elle  a été  au  bout  pour  passer  le  poteau  avec  trente  longueurs d’avance sur Prince Philippe (Denham Red). Ce dernier court en net progrès par rapport à sa dernière sortie. Le favori, Polipa (Poliglote), est l’auteur d’un effort correct à la corde.  Jonathan Plouganou, qui montait Franche Alliance, a expliqué  : «  Dans  une  course  d’obstacle,  on  ne  sait  jamais  ce qu’il peut se passer, en particulier si le cheval fait une faute ou s’il ne respire pas bien. Aujourd’hui, le terrain était gras et  Franche  Alliance  est  partie  "cool",  à  sa  main.  Elle  était bien dans son rythme. C’est une jument qui progresse. Elle est  tout  près  du  niveau  Groupe.  Ses  qualités  ?  C’est  une super sauteuse, qui a de l’action et qui déroule facilement. Quant à ses défauts, il s’agit d’une jument qui n’aime pas le contact et ne veut pas être enfermée. » Rarement décevante, Franche Alliance a les moyens de s’affirmer dans les Groupes pour chevaux d’âge. Avant cela, une course comme le Prix du Cher (L, 15/04), qui aura lieu à Enghien, un hippodrome où elle n’a jamais fini plus loin que troisième, semble taillée pour elle.

LA SŒUR D’UNE PLACEE DE GR1

Élevée par l’Écurie Maulepaire, Franche Alliance est la sœur de Reine Angevine (Poliglote), troisième de Gr1 sur les claies  de  Navan.  La  mère  de  ces  deux  juments,  Alliance Royale (Turgeon), est restée inédite. Elle est la sœur du bon Plaisir du Roy (Legend of France), vainqueur du Prix Fleuret (Gr3). Il s’agit de la famille de clan Royal (Chef de Clan), deuxième et troisième du Grand National de Liverpool (Gr3), respectivement en 2004 et 2006.