Impitoyable, le juge de paix ?

Autres informations / 17.03.2015

Impitoyable, le juge de paix ?

IMPITOYABLE, LE JUGE DE PAIX ?

Suite au Prix Troytown (Gr3), nous avons échangé avec plusieurs professionnels au sujet du rail-ditch and fence, qui vient d'être rénové après cinq ans d'utilisation. Vieux Morvan (Voix du Nord) y a fait une lourde chute, Milord Thomas (Kapgarde) l'a très bien passé, mais il a connu quelques douleurs aux canons postérieurs et aux grassets. Nous avons donc pris contact avec Stéphane de Veyrac, régisseur de l'hippodrome d'Auteuil, pour qu'il nous renseigne sur cet obstacle et sur sa rénovation.

Qu'est-ce que le rail-ditch ?

Le rail-ditch and fence surnommé "juge de paix" est le plus gros obstacle d'Auteuil. De plus, il arrive en fin de parcours, à un moment où la fatigue commence à se faire sentir pour les chevaux. Il est constitué par une fosse de deux mètres de large et une haie d'1,60m de haut et 1,50m d'épaisseur en bruyère naturelle. Son franchissement exige un bond de cinq mètres lors duquel il faut allier puissance et vitesse.

Après plusieurs années d'utilisation, l'usure fait son œuvre et l'obstacle peut "tomber" à 1,45m au lieu des 1,60m réglementaires. Tous les cinq ans, l'obstacle est entièrement refait à l'identique, avec ses cotes d'origine, ce qui revient à "rehausser" l'obstacle par rapport à l'année précédente.

Cette rénovation est signalée aux professionnels, mais les chevaux qui connaissent le rail-ditch par cœur peuvent être surpris lorsqu'ils doivent le franchir, alors qu'il vient d'être refait.

Une rigidité retrouvée

De plus, en étant rénové, le rail-ditch and fence retrouve sa rigidité originelle, ce qui le rend plus impitoyable que jamais. Encore une fois, le fait qu'il soit plus ferme, après rénovation, peut induire en erreur les chevaux qui l'ont franchi par le passé. Il les piège puisque s'il peut se sauter d'une certaine façon lorsqu'il n'a pas encore été rénové, il faut le franchir d'une autre façon lorsqu'il vient d'être refait, comme cela a été le cas ce samedi.

Une solution : rénover le rail-ditch tous les ans Certains obstacles d'Auteuil sont refaits tous les ans, comme le gros open-ditch, alors que le  rail-ditch n'est refait que tous les cinq ans.

Pour l'avenir, France Galop réfléchit à la possibilité de morceler l'obstacle dans sa conception, pour permettre une restauration tronçon par tronçon, au rythme de un tronçon par an.