Blazing speed   surprend dans le queen elizabeth ii cup

Autres informations / 27.04.2015

Blazing speed surprend dans le queen elizabeth ii cup

SHA TIN (HK), DIMANCHE

BLAZING SPEED   SURPREND DANS LE QUEEN ELIZABETH II CUP

Blazing Speed (Dylan Thomas) a surpris en remportant une édition relevée du Queen Elizabeth II Cup (Gr1). Le pensionnaire de Tony Cruz s'est imposé de deux longueurs. Vu à mi-peloton puis en épaisseur, il a bien accéléré lorsque son jockey lui a donné un coup de cravache dans les deux cents derniers mètres et a pris l'avantage tout à la fin. Pour la deuxième place, l'arrivée a été très serrée avec une photo incluant quatre chevaux qui se tiennent en moins d'une longueur. C'est finalement le japonais Staphanos (Deep Impact) qui est deuxième, devant l'australien Criterion (Sebring), pressenti pour Royal Ascot. Le local Design on Rome (Holy Roman Emperor), quatrième en dernier lieu du Dubai Sheema Classic (Gr1), est à nouveau quatrième. Olivier Peslier, en selle sur Packing Llaregyb (Dylan Thomas), est cinquième. Smoking Sun (Smart Strike) et Red Cadeaux (Cadeaux Généreux) n'ont pas pu s'illustrer et finissent respectivement dixième et onzième. L'entourage de Red Cadeaux a expliqué cette défaite par un terrain trop rapide. Blazing Speed a notamment remporté le Jockey Club Cup (Gr2) en 2014. Régulier, il semblait avant le coup un ton en dessous d'un Design on Rome, par exemple.

La réunion proposait aussi un Gr2 local, le Sprint Cup. L'entraîneur Richard Gibson a placé ses pensionnaires aux deux premières places : Dundonnell (First Defence) et GoldFun (Le Vie dei Colori). Le premier nommé était piloté par Stéphane Pasquier, le second par Olivier Peslier. Gold-Fun a donné beaucoup de train à cette course. Dundonnell a été placé dans son sillage. Venu le long de la corde, Dundonnell a ensuite placé une belle accélération dans les cent derniers mètres pour s'imposer d'un peu plus d'une longueur.