Chantilly accueille la grande fête du monde hippique

Autres informations / 02.04.2015

Chantilly accueille la grande fête du monde hippique

Le Musée Vivant du Cheval accueille, jeudi 21 mai 2015, la 66e édition du Gala des courses. Après Deauville et Paris, c’est donc Chantilly qui servira de théâtre à l’édition 2015 de ce temps fort du calendrier hippique. L’événement est organisé par l’Association générale des jockeys de galop en France. Le président de cette association, Jacques Ricou, et Xavier Boullet, le responsable évènementiel du Gala, nous présentent leur projet à quelques semaines du jour J.

JACQUES RICOU: « UNE SOIRÉE OÙ L’ASPECT FESTIF VIENDRA SERVIR LA DIMENSION CARITATIVE»

jour de Galop. – QUELS SONT LES ELEMENTS QUI MOTIVENT VOTRE ASSOCIATION A ORGANISER UN TEL EVENEMENT ?

Jacques Ricou. – L’Association des jockeys a organisé le Gala des courses pendant près de 60 ans. Cet événement fait partie de son identité.

Nous voulions renouer avec cette tradition. L’objectif est rassembler l’ensemble des acteurs de la filière hippique dans

un cadre prestigieux pour la bonne cause. Le choix de Chantilly n’est pas dû au hasard. Il a du sens.

La cité des Condé est un site d’excellence, proche de Paris, et son image est étroitement liée à celle des courses au Ggalop. Nous sommes particulièrement attachés à l’aspect festif. Cette soirée sera également l’occasion de mettre en avant les Cravaches et Chevaux d’or.

CET EVENEMENT A D’AUTRES OBJECTIFS. QUELS SONT ILS ?

Si le Gala des courses est un grand moment de convivialité, c’est avant tout une soirée de bienfaisance.

Les sommes récoltées sont destinées à aider les jockeys en difficulté. Cet aspect, associé à l’image qualitative des courses au galop, nous a permis d’obtenir la confiance de partenaires prestigieux.

Il est sans doute prématuré pour tous les citer. Nous pouvons d’ores et déjà compter sur le soutien de Ford, qui viendra présenter sa nouvelle Mustang, mais également sur celui de la Société Générale, de France Galop, du PMU, d’Equidia, de Jour de Galop...

QUE REPRESENTE CETTE ORGANISATION POUR L’ASSOCIATION DES JOCKEYS ?

Pour l’Association générale des jockeys de galop en France, c’est un gros challenge. Par nature, les hommes de chevaux sont des hommes de défis et nous avons collectivement relevé celui-ci.

Notre objectif est de proposer une belle soirée où l’aspect festif viendra servir la dimension caritative.

L’ensemble des acteurs de la filière hippique mérite un bel événement. Les trophées qui seront remis le 21 mai matérialisent une somme de travail et d’abnégation tout à fait considérable.

Il est par ailleurs formidable de pouvoir rassembler les propriétaires, éleveurs, entraîneurs et jockeys autour de valeurs aussi positives.

XAVIER BOULLET

« FAIRE NAÎTRE UN ÉVÉNEMENT À LA HAUTEUR DU CADRE EXCEPTIONNEL QUI L’ACCUEILLE »

jour de Galop. – QUEL EST VOTRE ROLE ?

Xavier Boullet. – Nous  sommes en quelque sorte le bras armé de l’Association générale des jockeys de galop en France en ce qui concerne l’événementiel.

Nous lui apportons notre expérience dans ce domaine. Chantilly ne nous est pas étrangère car notre équipe participe à l’organisation des C.S.I de Chantilly. Il y a une réelle complémentarité entre nos compétences et celle de l’Association des jockeys. L’ensemble doit permettre de faire naître un événement à la hauteur du cadre exceptionnel qui l’accueille.

CET EVENEMENT A SU ATTIRER DES PARTENAIRES QUI N’ETAIENT JUSQU’ALORS PAS PRESENTS DANS LE MONDE DU CHEVAL. COMMENT AVEZ-VOUS ŒUVRE POUR LES IMPLIQUER DANS CETTE AVENTURE ?

Il faut donner envie aux partenaires d’accompagner un projet. Le Gala des courses, avec sa dimension caritative, sa couverture médiatique, son implantation dans un lieu exceptionnel et la possibilité d’accéder à une audience qualitative, a su créer cette envie.

Plusieurs partenaires importants ont choisi de nous suivre. Ces partenariats s’inscrivent dans le long terme.

VOUS ETES ISSU DES SPORTS EQUESTRES. COMMENT SE DEROULE VOTRE COLLABORATION AVEC LES ACTEURS DE LA FILIERE HIPPIQUE ?

Le cheval est notre dénominateur commun. Nous sommes avant tout des passionnés qui parlent un langage commun, celui des hommes de chevaux.

Si la passion nous rassemble, la dimension caritative apporte une motivation toute particulière à l'ensemble de l’équipe.