Desirée clary, une top allemande

Autres informations / 28.04.2015

Desirée clary, une top allemande

CHANTILLY,

LUNDI

PRIX DE BRUNEHAUT

Trois entraîneurs allemands avaient inscrit une

pensionnaire dans le Prix de Brunehaut (D), épreuve pour pouliches de 3ans.

Deux d’entres elles effectuaient leur rentrée, dont Desirée Clary (Sholokhov) pour le compte de Waldemar Hickst. Cela

ne l’a pas empêchée de s’imposer. La course s’est courue à très faible allure,

les pouliches évoluant deux par deux. À la sortie du tournant, Nightflower (Dylan Thomas) et Mitre Peak (Shamardal) ont pris de

vitesse leurs adversaires et immédiatement creusé un écart. Elles finiront dans

cet ordre à l’arrivée, tout en étant précédées par Desirée Clary. Longtemps en

embuscade, cette dernière a rempli sa mission avec autorité. Sœur de We Are (Dansili), Incahoots (Oasis Dream) a conclu vite

mais trop tard pour inquiéter les premières. Elle hérite de la quatrième place.

Vers les Oaks italiennes

Desirée Clary ne sort pas de nulle part. Cette

fille de Sholokhov a remporté une course F à Strasbourg face aux mâles pour ses

débuts en octobre dernier. Raccourcie lors de sa sortie suivante, elle s’est

classée deuxième dans un Gr3 en Allemagne. S’imposer dans le Prix de Brunehaut

n’a pas surpris son entraîneur : « Elle a conclu sa saison précédente sur une

deuxième place dans la meilleure course pour 2ans en Allemagne. C’est une très

bonne pouliche que j’estime beaucoup, la meilleure que j’ai dans mes boxes. Sa

prochaine tentative devrait avoir pour cadre les Oaks italiennes (Gr2), avec

certainement Christian Demuro comme jockey. »

LA PROPRE SŒUR DE

DESCARTES

La mère de Desirée Clary, Dynamica (Dashing Blade), n’en est pas à son coup d’essai

puisqu’elle a déjà produit Descartes (Sholokhov),

bien connu chez nous. Ce dernier s’est illustré sous l’entraînement d’Élie

Lellouche, pour lequel il a remporté deux épreuves, dont le Grand Handicap de

la Seine (B) sur les 2.400m de Longchamp.

Sa deuxième mère, Daily Mail (Königsstuhl),

a remporté quatre courses avant de produire Dalarna (Dashing Blade), une propre sœur de Dynamica qui s’est

classée deuxième dans une Listed à 2ans en Allemagne. À 3ans, elle s’est

imposée à ce niveau.