Dialectic l’emporte au courage

Autres informations / 30.04.2015

Dialectic l’emporte au courage

Une certaine logique a été respectée dans ce Prix de Reuilly (F). À l’issue des 2.400m, le favori, Dialectic (Monsun), s’est imposé courageusement à la lutte. Ce grand poulain plein d’influx a couru à la manière des "forts" en se portant en tête du peloton.

Il était accompagné par Desert Point (Le Havre), Behnasa (Dansili) et Bleu Azur (Soldier of Fortune), retrouvés dans cet ordre au passage du poteau. À la sortie du tournant, le pensionnaire de Carlos Laffon-Parias a été attaqué par Desert Point. Les deux mâles se sont livré une magnifique lutte pendant plus de cent mètres. C’est le représentant de Wertheimer & Frère qui s’impose, dominant le pensionnaire de Yan Durepaire d’une tête.

Pour sa rentrée, Behnasa se classe troisième. Cette représentante de Son Altesse l'Aga Khan court très bien. Elle a été respectée par son jockey, Alexis Badel, qui ne l’a sollicitée qu’à une seule reprise.

LA LOGIQUE EST RESPECTEE POUR DIALECTIC

Dialectic a terminé à une tête de Pilansberg (Rail Link) pour sa rentrée, dans une course F à Chantilly. Le fils de Monsun s’est ensuite classé deuxième du Prix des Orfèvres (B) à Longchamp sur 2.200m. Dans cette épreuve, Dialectic finissait à deux longueurs et demie d’Ampère (Galileo). Les "lignes" étaient donc bonnes, puisqu’il était à chaque fois battu par des chevaux estimés qui ont répété. Son premier test sur la distance des 2.400m a aussi prouvé que l’élève des Wertheimer & Frère disposait de tenue.

Rencontré après l’épreuve, Carlos Laffon-Parias l’entraîneur de Dialectic, nous a expliqué : « Mon poulain cherchait à ouvrir son palmarès. Aujourd’hui il le fait avec courage. Puisqu'il tient la distance, il sera donc plus facile pour lui trouver des courses. Il a encore besoin de s’endurcir, mais il a montré qu’il s’accrochait. À présent lauréat, nous allons lui trouver une épreuve pour confirmer. »

LA FAMILLE DE WHAKILYRIC

La mère de Dialectic, Wandering Spirit (Dashing Blade), est gagnante à 3ans. Au haras elle a déjà produit Wirtuel (Monsun), un propre frère du lauréat. Si Wirtuel n’a pas pris de caractère gras, il a en revanche remporté huit épreuves (et trente-et-une places). Le cheval entame sa septième saison sportive sous l’entraînement de Jean-Pierre Gauvin. Sa deuxième mère, Wells Whisper (Sadler’s Wells), ne s’est pas particulièrement distinguée par ses performances en course. Au haras, elle a produit Whispered Secret (Selkirk), placée de Gr3 en Allemagne à 3ans. Cette dernière a plus tard remporté en Angleterre un Gr3, cette fois-ci sur les obstacles de Cheltenham.

Whakilyric (Miswaki), la troisième mère de Dialectic, est gagnante d’une Listed et d’un Gr3 à 2ans. Elle a produit Hernando (Niniski), lauréat du Prix Lupin et du "Jockey Club" (Grs1). Whakilyric est également la mère de Johann Quatz (Sadler’s Wells), gagnant du Prix Lupin (Gr1) et quatrième du Prix du Jockey Club (Gr1).