Fiestine ne loupe pas ses débuts à paris

Autres informations / 04.04.2015

Fiestine ne loupe pas ses débuts à paris

Fiestine (Martaline) était la grande favorite de ce Prix Turco, bien qu’effectuant ses premiers pas à Paris. La pensionnaire d’Arnaud Chaillé-Chaillé a patienté dans une course menée par Katkodile (Martaline). Elle s’est rapprochée au bout de la ligne d’en face et a ensuite bien accéléré, en pleine piste, pour venir à bout de la résistance de Katkodile, brillante en début de parcours. Valaynna (Al Namix), un peu débordée entre les deux dernières haies, a bien conclu pour prendre la troisième place, échouant de peu pour le deuxième accessit. Anaqueen (Martaline) a un peu plafonné pour finir.

Invaincue cette année, Fiestine va de progrès en progrès. La fille de Martaline succède au palmarès de cette épreuve à la toute bonne Liberté d’Aimer?(Lord du Sud). À l’aise dans tous les terrains, elle devrait réussir un beau printemps à Auteuil si elle continue de progresser.

KATKODILE, LE STEEPLE-CHASE A L’AUTOMNE

Katkodile se classe à nouveau deuxième. Pour ses débuts au mois de novembre de ses 3ans, elle avait été battue par l’estimée Bénie des Dieux (Great Pretender). Katkodile s’est bien défendue, mais elle n’a pas su résister à la bonne fin de course de Fiestine. Issue de la plus grande souche de l’obstacle français, cette élève des haras des Coudraies devrait pleinement se révéler sur les gros obstacles. Son entraîneur, Philippe Peltier, nous a déclaré : « Elle court bien. Je pense qu’elle a plutôt été battue par le manque de compétition. Elle a aussi fait deux ou trois bêtises qui ne sont pas dans ses habitudes, par fraîcheur. Elle a les origines pour aller le steeple-chase. Mais elle devrait rester sur les haies au printemps et aller sur les gros obstacles à l’au-

tomne. » L’étalon du haras de la Reboursière et de Montaigu, Martaline (Linamix), est mis à l’honneur dans cette épreuve : Fiestine et Katkodile lui permettent de signer un jumelé gagnant, avec aussi Anaqueen à la quatrième place.

ANAQUEEN VA RETOURNER SUR LES GROS OBSTACLES

Quatrième, Anaqueen a un peu coincé en fin de parcours. Elle restait sur un succès sur le steeple d’Enghien, où elle devançait Polikaline, impressionnante gagnante, ce mardi, du Prix de Dinard sur le plateau de Soisy. Son entraîneur, Emmanuel Clayeux, nous a expliqué : « Elle trouvait aujourd’hui un engagement où elle évoluait dans sa catégorie. Mais je pense qu’elle est mieux en steeple-chase et elle devrait retourner dans cette catégorie. Nous allons peut-être plutôt rester à Auteuil, étant donné qu’elle a pris ses marques sur l’hippodrome. Cependant, il faut éviter le terrain lourd. »

LE MEILLEUR PRODUIT DE SA MERE

Fiesline est le deuxième produit recensé de sa mère Gloirez (Saumarez) et est son deuxième partant. Le premier, Amalia eria (Desert Syle), a couru en plat. Gloirez s’est notamment classée troisième du Prix de Barbeville (Gr3) de Westerner. La deuxième mère, Glaoutchka (Glaieul), s’est classée troisième du Prix Rose de Mai (L). Il s’agit de la famille de Mister Ange, troisième du Prix Georges Courtois (Gr2).