Hawke va pouvoir viser plus haut

Autres informations / 13.04.2015

Hawke va pouvoir viser plus haut

Le Prix du Musée Carnavalet (F) a été l’occasion de revoir de bons poulains en compétition. Le favori, Hawke (Oratorio), ne s’est finalement imposé que du minimum. L’épreuve a été menée à un rythme régulier par l’élève du haras du Quesnay realisator (Mr Sidney). Eskimo Point (Lope de Vega), le débutant de la course, a très bien couru, craquant en fin de parcours. Luxe Vendôme (Kendargent) a été le premier a accélérer, prenant un moment la tête de la course. Il a été vite relayé par le retour d’Enduring Spirit (Invincible Spirit) qui a fait illusion pour la victoire. Progressant tout à l’extérieur en compagnie de Bank Guarantee (First Defense), Hawke est venu rafler la victoire sur le poteau à Enduring Spirit. L’autre représentant de Ballygallon Stud Limited, Eddystone Rock (Rock Of Gibraltar), a progressé au sein du peloton et prend une bonne troisième place.

HAWKE, UN POULAIN ESTIME PAR SON ENTOURAGE

Pia Brandt, son entraîneur, nous a confié : « Mon poulain n’a pas tiré pendant le parcours, il a bien respiré. Il a montré son bon changement de vitesse et j’ai aimé ce qu’il a fait dans les derniers trois cents mètres de la course. C’est un poulain très froid le matin, raison pour laquelle nous avons décidé de lui mettre les œillères. Nous attendrons de pouvoir juger de son état de récupération avant d'aviser quant à la suite de son programme. » On notera qu’à l’occasion de sa première et unique sortie en compétition, Hawke terminait quatrième du très estimé Mr Owen (Invincible Spirit), à deux longueurs et demie de ce dernier. Sachant que ce dernier se dirige vers la Poule d’Essai des Poulains (Gr1), cela laisse des ambitions pour le fils d’Oratorio.

LE DEUXIEME PRODUIT D’AUSTRALIE

Australie, mère de Hawke, est par le chef de Race Sadler's Wells. Elle a remporté le Prix de Flore (Gr3) à l’âge de 3ans. La même année, elle faisait sien le Grand Prix du Lion-d'Angers (L), s’imposant par deux longueurs. Au haras, son premier produit, Mireille (Dalakhani), a couru huit fois, ne terminant pas plus loin que la quatrième place. À l’occasion de sa dernière sortie en 2014, Mireille a gagné le Prix de Saint-Cyr (L).