Alex my boy prend sa revanche sur fly with me

Autres informations / 04.05.2015

Alex my boy prend sa revanche sur fly with me

PRIX DE BARBEVILLE (GR3)

ALEX MY BOY PREND SA REVANCHE SUR FLY WITH ME

Alex my Boy (Dalakhani) a décroché son premier succès en France en remportant le Prix de Barbeville (Gr3), pour sa seconde tentative dans l'Hexagone. Il s'est imposé dans une très belle action, après avoir été battu pour sa rentrée à Saint-Cloud, d'une courte tête, par Fly with Me (Beat Hollow). Ce dimanche, Fly with Me devait rendre 3,5 kilos à Alex my Boy, ce qui, en terrain lourd, donnait un vrai avantage au poulain allemand. Pour le premier Groupe français de l'année pour stayers, le 4ans d'Andreas Wöhler n'a même pas eu besoin de lutter pour venir à bout du confirmé Fly with Me. Il remporte l'épreuve par trois longueurs. Fly with Me ne démérite pas et vient prendre une confortable deuxième place, tenant en respect son plus proche poursuivant, l'espagnol Achtung (Sulamani). Ce dernier est venu en pleine piste pour monter prendre la troisième place. Il a creusé l'écart puisque son plus proche poursuivant, l'anglais High Jinx (High Chaparral), conclut quatrième à cinq longueurs.

Un poulain qui ne sort pas de nulle part

Formé à l'école anglaise, Alex my Boy a été entraîné à 2 et 3ans par Mark Johnston. Le fils de Dalakhani s'est classé deuxième pour ses débuts à 2ans. Pour sa rentrée à 3ans, il a gagné facilement son maiden par trois longueurs. Il s'est ensuite imposé à deux autres reprises, dans des handicaps, et s'est classé deuxième d'une Listed sur 2.800m. Le représentant de Jaber Abdullah a ensuite changé d'entraînement et a rejoint les boxes d'Andreas Wöhler en Allemagne. Ce dernier n'était pas présent sur l'hippodrome, puisqu'il sellait Fair Mountain (Tiger Hill) dans un Gr3 préparant au Derby allemand (Gr1). Olivier Peslier, jockey d'Alex my Boy, nous a confié : " Lors sa précédente sortie, il avait perdu un fer et nous avions été pris de vitesse. Il avait bien lutté, mais le gagnant avait fini vite. L'entraîneur m'a seulement dit que je le connaissais et que je pouvais le monter comme je le désirais. Je savais qu'il allait "partir mou" et, quand il a commencé à trouver son action, je l'ai laissé avancer tranquillement et je suis venu à côté du leader. À l'entrée de la ligne droite, je n'ai pas hésité à partir de bonne heure car je sais que c'est un cheval qui est très courageux mais qui ne possède pas de vraie pointe de vitesse finale. "

Fly with Me confirme que ses problèmes de santé sont derrière lui

Suite à la rentrée victorieuse de son pensionnaire sur l'hippodrome de Saint-Cloud, Éric Libaud, l'entraîneur de Fly with Me, nous avait confié que son cheval avait été malade et qu'il n'avait pas été lui-même pour ses dernières sorties de la saison 2014. La plus belle performance de l'élève du haras de la Barbottière a été sa victoire dans le Prix Vicomtesse Vigier (Gr2) : sur ses sept adversaires ce jour-là, six était gagnants de Groupe. Rencontré après la performance de Fly with Me (Beat Hollow), Éric Libaud nous a expliqué : " Fly with Me court magnifiquement bien. Il a été battu par le poids et par un cheval qui s'annonce comme un très bon sujet. Nous l'avions battu lors de sa dernière sortie à Saint-Cloud. C'est un cheval qui a besoin de se faire. Nous allons y réfléchir à la suite du programme, car il besoin de temps entre ses courses. "

Le fils d'Alexandrova

Présenté par le haras de Fresnay-le-Buffard à la vente d'août 2012 d'Arqana, Alex my Boy avait été acheté 75.000 euros yearling par Mark Johnston. La classique Alexandrova (Sadler's Wells) est la mère d'Alex my Boy. Cette petite jument évoluait sous l'entraînement d'Aidan O'Brien. Elle est lauréate des Oaks d'Epsom, des Oaks d'Irlande et des Yorkshire Oaks (Grs1) avec un total cumulé de presque quatorze longueurs. Alexandrova avait été vendue yearling, pour la somme de 420.000 guinées, aux ventes de Tattersalls. Une des sœurs d'Alexandrova, Magical Romance (Barathea), est gagnante des Cheveley Park Stakes (Gr1) et a été vendue par la suite aux ventes des chevaux sortant de l'entraînement de Tattersalls pour 4.600.000 guinées, étant achetée London Thoroughbred Services. Mais Alexandrova est aussi la sœur de Washington Irving (Montjeu), qui a terminé deuxième des Derby Trial Stakes (Gr2).