Analifet, l’attraction de la course

Autres informations / 16.05.2015

Analifet, l’attraction de la course

Listed pour pouliches et juments, le Prix d’Arles (L) a fière allure. Parmi les quinze partantes, on retrouvera la protégée de Willie Mullins, Analifet (Califet). Gagnante de Gr3 sur les claies et deuxième (à dix longueurs) d’Annie Power (Shirocco) dans le Champion Mares’ Hurdle (Gr1) de Punchestown, elle fait partie des meilleures juments sur les claies outreManche. Analifet fait toutes ses courses et si elle s’adapte à Auteuil, elle sera redoutable. Elle sera associée à Bryan Cooper qui montera sur la butte Mortemart pour la première fois. Il est le premier jockey de Gigginstown House Stud, propriétaire d’Analifet. Deuxième du Prix Pierre de Lassus (Gr3), Turteene (Turgeon) a fait une bonne rentrée en se classant deuxième du Prix Durtain (L). Elle connaît très bien Auteuil et se sort de tous les terrains. Elle emmènera la délégation française. Aigrette de Loire (Network) va porter des œillères pour la première fois. Jugée sur sa victoire dans le Prix Hubert d’Aillières (L), elle possède une première chance dans ce lot. Martalette (Martaline) a l’expérience pour elle. Elle s’adapte à tout et fera partie des chances régulières pour les places. Sa compagne d’entraînement, Nouma Jelois (Hannouma) fait toutes ses courses. En patientant, elle est capable de produire une belle accélération. Aussi douée à Auteuil qu’à Enghien, elle a la qualité pour remporter cette épreuve. Peu expérimentées, Bohème (Dom Alco) et Boscraie (Martaline) ont montré des moyens, mais elles passeront un test dans ce Prix d’Arles.