Annie power conserve son titre sans forcer son talent

Autres informations / 03.05.2015

Annie power conserve son titre sans forcer son talent

PUNCHESTOWN (IE)

IRISH STALLION FARMS EUROPEAN BREEDERS FUND MARES CHAMPION HURDLE (GR1)

ANNIE POWER CONSERVE SON TITRE SANS FORCER SON TALENT

La championne                Annie Power (Shirocco) s'est remise de sa chute survenue dans le Mares' Hurdle (Gr1) de Cheltenham. Dans cette course, elle s'était présentée en tête sur la dernière claie, mais une ombre a fait qu'elle a pris son appel trop tôt. Elle est donc tombée à la réception de cet obstacle, alors qu'elle filait vers la victoire.

Samedi à Punchestown, dans le Mares Champion Hurdle (Gr1), elle a remis les pendules à l'heure. Comme ses compagnons d'entraînement un de sceaux (Denham Red), Douvan (Walk in the Park), Faugheen (Germany) ou encore Nichols Canyon (Authorized), tous lauréats au cours du meeting irlandais, Annie Power a pris les devants de la course.

Elle a animé l'épreuve à bonne allure, sautant parfaitement. Dans la ligne droite, son jockey Ruby Walsh a ouvert les mains et elle s'est détachée. Elle a ainsi remporté son troisième Gr1. Ce ne sera pas le dernier.

La France pourrait être sur l'agenda d'Annie Power

En attendant le retour de sa protégée dans le winner's circle, Willie Mullins a donné une information qui fera plaisir à tous les passionnés d'obstacle : Annie Power pourrait venir courir en France. " Elle est de retour ! Nous allons maintenant devoir décider si nous l'emmenons en France. Elle n'était pas elle-même après sa chute à Cheltenham, et j'avais peur des conséquences de sa chute encore aujourd'hui. Mais elle avait bien travaillé avant cette course. "

Si Annie Power vient à Auteuil, ce sera pour courir la Grande Course de Haies (Gr1). Si l'on fait abstraction de sa chute et de sa deuxième place dans le World Hurdle (Gr1) 2014, elle a toujours gagné.

Certes, elle n'a pas souvent affronté de bons chevaux, mais si elle s'adapte à Auteuil, elle sera une sérieuse candidate à  la victoire dans le Gr1 du 7 juin. Willie Mullins a signé le jumelé dans cette course puisque sa pensionnaire, la french bred Analifet (Califet), s'est classée bonne deuxième, en dépit d'une grosse faute à l'avant-dernière claie.