Ashlan gagne d’un boulevard

Autres informations / 12.05.2015

Ashlan gagne d’un boulevard

Dès l’ouverture des stalles de départ, Christophe Soumillon, le jockey d’Ashlan (Dansili), n’a pas hésité à prendre les commandes du Prix Diatome (B) et à demander à son partenaire de se détacher progressivement de ses adversaires, prenant près de trois longueurs sur son plus proche rival, Moonlight Swing (Palace Épisode), et plusieurs autres sur le reste du peloton. Le couple a imposé une allure soutenue et, à l’entrée du tournant, le pensionnaire d’Alain de Royer Dupré allait encore très facilement. Dans la ligne d’arrivée, Moonlight Swing a refait du terrain, venant à trois quarts de longueur d’Ashlan. Mais c’était peine perdue puisque le fils de Dansili a alors réussi à produire un nouveau changement de vitesse. Ashlan s’est détaché facilement dans le final pour compter sept longueurs d’avance sur Moonlight Swing au passage du poteau. Andalou (Dubawi), troisième, n’a jamais été en mesure d’inquiéter Moonlight Swing.

SA PREFERENCE : ALLER DEVANT, COMME SA MERE

Le père d’Ashlan, Dansili (Danehill), confirme une fois de plus l’aptitude de ses produits à fournir leurs meilleures valeurs en bon terrain – sauf rares exceptions. Ashlan venait déjà de prouver cette aptitude lors de son succès précédent dans une course "E", en bon terrain, par trois longueurs. La piste était parfaite pour lui ce lundi à Maisons-Laffitte et le représentant de Son Altesse l’Aga Khan en a profité. En charge de ce poulain, Alain de Royer Dupré nous a dit : « C’est un poulain que nous estimons beaucoup, qui a toujours très bien travaillé le matin. Il galope d’ailleurs avec les bons chevaux de la maison. En revanche, il est incapable de fournir sa valeur – comme lors de ses débuts – lorsque le terrain s’assouplit. Dans ces cas-là, il ne peut rien faire de bien. Sa mère, Ashalanda, avait remporté son "Malleret" (Gr2) en jouant le rôle de leader. Ensuite, elle nous a confirmé qu’elle était meilleure dans un rôle d’animateur. Son fils lui ressemble de ce point de vue. Il a besoin d’aller devant et d’imprimer le rythme à l’épreuve. Il devrait continuer à évoluer sur 2.000m, mais à un niveau supérieur. »

LE FILS D’ASHALANDA

Ashalanda (Linamix) a remporté le Prix de Malleret (Gr2) lors de sa deuxième sortie, en juin de ses 3ans, après un succès initial en toute petite catégorie à Langon-Libourne. En septembre de la même année, elle a décroché les Pride Stakes (Gr2) face à ses aînées à Newmarket. Son premier produit, Ashkannd (Sinndar), a débuté dans le Prix de Crèvecœur (F) à l’âge de 2ans, dans lequel il a obtenu le deuxième accessit, précédé d’une courte encolure par Charm Spirit, (Invincible Spirit) pour la deuxième place. À 3ans, il a obtenu plusieurs accessits dans de bonnes courses et a notamment conclu troisième du Prix Turenne (L). Il est ensuite passé aux ventes Arqana pour chevaux à l’entraînement et a été cédé pour la somme de 78.000 euros. Ashalanda a un yearling par Redoute’s Choice (Danehill).