Démonstration de baino hope pour sa rentrée

Autres informations / 02.05.2015

Démonstration de baino hope pour sa rentrée

PRIX PHIL DRAKE (B)

DÉMONSTRATION DE BAINO HOPE POUR SA RENTRÉE

Dans une épreuve réunissant qualité et quantité, c'est une des trois pouliches de l'épreuve, Baino hope (Jeremy), qui a fait sien ce Prix Phil Drake (B).

Avec le numéro de stalle le plus à l'extérieur et sans intention de se porter en tête de l'épreuve, c'est finalement en dernière position que la pensionnaire de Jean-Claude Rouget a tracé son parcours. Menée à une vitesse régulière par Oil of England (Lord of England), la course a favorisé les chevaux montés de l'arrière.

C'est donc en montrant son changement de vitesse habituel que la fille de Jeremy a remonté tout le peloton, pour venir s'imposer de toute une classe.

La deuxième place revient à Esles (Motivator), qui se montre dure pour finir et garde à une demi-longueur d'elle Travertine (Danehill Dancer) et la bonne rentrante Beautiful heroine (High Chaparral).

Baino hope : "la" métronome

En sept sorties, la représentante de l'Écurie Fares ne s'est pas classée plus loin que la troisième place ! Ses dernières sorties à 3ans sont une victoire dans le Prix Michel Houyvet

(L) sur les 3.000m de la piste deauvillaise et une troisième place, sur la même distance, dans le Qatar Prix Chaudenay (Gr2). Raccourcie pour sa rentrée, Baine Hope montre qu'elle s'adapte à toutes les distances. Même si elle sera certainement rallongée dans un futur proche, la performance qu'elle a fournie ce vendredi face à de bons chevaux est de bon augure.

Rencontré sur l'hippodrome, son entraîneur, Jean-Claude Rouget, revient sur la performance de sa pouliche : " C'est une pouliche qui va très bien dans le terrain lourd. Je ne pensais pas gagner aujourd'hui, mais elle le fait facilement. On a été obligé de la monter dernière, à cause du numéro de corde, mais c'est une bonne jument. "

La nièce de Take Risks

Élevée par le haras de Manneville, Baine Hope est née pour aller vite puisque issue du regretté Jeremy, vainqueur de Gr2 et placé de Gr1 sur le mile...

Mais cet étalon a déjà donné des chevaux de tenue comme le champion hurdler Our Conor.

Baino Ridge (Highest Honor), la mère de Baino Hope, est lauréate de son maiden sur 1.600m. Baino Hope est la sœur de Baino Rock (Rock of Gibraltar), gagnante du Prix Charles Laffitte (L) et deuxième du Prix Fille de l'Air (Gr3) de l'espagnole Casaca.

Baino Hope est aussi la nièce de Take Risks, triple vainqueur de Gr3 et étalon.

PRIX GOUVERNANT (G)

VARANA NE CHÔME PAS

L'impression a été saisissante à l'arrivée du Prix Gouvernant, une épreuve "G" pour 3ans sur le mile. Il y avait Varana (Sea The Stars) et les autres. La représentante de Son Altesse Aga Khan s'est imposée en roue libre, sans jamais vraiment se soucier de l'opposition. Vite en tête, elle n'a fait qu'accroître son avance dans la ligne d'arrivée pour laisser sa plus proche rivale Ojala (Dunkerque) à cinq longueurs. Associée à Alexis Badel, la fille de Sea The Stars (Cape Cross) n'a nullement surpris Alain de Royer Dupré. Celui-ci nous a apporté les éclairages suivants sur sa pensionnaire.

" Elle ne me surprend pas. Ni la belle manière qu'elle a mise pour s'imposer. Souvenezvous, elle avait très bien débuté l'an dernier [troisième des Marettes (F) à Deauville, en étant battue qu'à la fin, ndlr]. Elle n'est pas très maniable, c'est pourquoi elle a

été vite installée devant. Elle a bien regardé. Il faut maintenant qu'elle confirme, mais elle a de l'avenir. Il faudra surtout ne pas brûler les étapes avec elle, car elle a encore besoin de mûrir. " Visiblement très à l'aise en terrain souple, sachant qu'elle s'accommode de tous les terrains selon Alain de Royer Dupré, elle dispose de tous les engagements classiques à venir.

La grande famille "Lagardère" de Val Royal

Premier produit de Valasyra (Sinndar), qui s'est classée deuxième du Prix de Liancourt (L) à Longchamp, Varana appartient à une grande famille développée par Jean-Luc Lagardère qui a depuis donné à l'Aga Khan quelques fleurons. Tout remonte à Vadsa (Halo), une jument intégrée au stock Lagardère au début des années 1980.

On trouve depuis Val Royal (Royal Academy), Valixir (Trempolino) et bien d'autres. Varana est affiliée de manière très rapprochée à la regrettée championne Valyra K (Azamour), invaincue en trois sorties, dont le Prix de Diane Longines (Gr1), puisque cette dernière est une sœur de sa mère

Valasyra.