Dernières nouvelles avant un grand dimanche

Autres informations / 31.05.2015

Dernières nouvelles avant un grand dimanche

Samedi, à Longchamp, des entraîneurs nous ont donné des nouvelles de certains de leurs pensionnaires, à la veille d’un dimanche à enjeux à Chantilly. Il y aura du grand sport !

SEA CALISI EN NET PROGRÈS

Sea Calisi (Youmzain), entraînée par François Doumen, va relever un grand défi dans le Prix de Royaumont (Gr3). Elle avait effectué de bons débuts à Lyon-Parilly, en prenant la troisième place derrière notamment Lady of Kyushu (Smart Strike). Pour sa sortie suivante, elle s’était imposée dans une "G", toujours à Lyon. Elle va donc monter sérieusement de catégorie ce dimanche. Son entraîneur nous a expliqué : « Sea Calisi est une pouliche qui est en pleine ascension. Elle n’a pas battu grand-chose l’autre jour à Lyon, mais le lot de sa première course a répété depuis. Nous avons le droit d’y croire. Le terrain reste une interrogation, même si son père [Youmzain, ndlr] allait dans tous les terrains, et ce, sur tous les champs de courses. C’est une pouliche qui progresse beaucoup, qui est vraiment venue sur le tard. »

 

IMPASSABLE TOUJOURS SUR LA MONTANTE

Carlos Laffon-Parias nous avait confié, après la victoire d’Impassable (Invincible Spirit) dans le Prix de la Broutillerie (B), que sa pouliche ne cessait de montrer des progrès le matin. Il nous expliquait aussi qu’à la suite de cette victoire elle irait directement sur le Prix de Sandringham (Gr2). Le plan est donc bien respecté. Carlos Laffon-Parias nous a donné des nouvelles de la pouliche : « Elle gagne la dernière fois une "B" assez facilement, devant une pouliche qui a bien répété par la suite [Wekeela, deuxième du Prix Saint-Alary (Gr1) de Queen’s Jewel, ndlr]. Elle a le droit de courir face à un lot comme celui-là. C’est une pouliche qui progresse à chaque sortie, même au niveau de son mental. Elle connaît le parcours. Elle va bien sûr devoir affronter la troisième de la "Poule" et des pouliches qui viennent de gagner une Listed, mais je suis confiant quant à une bonne prestation de sa part. »

 

FINSBURY SQUARE CHERCHE SON GROUPE

Après deux deuxièmes places dans le Prix Sigy et le Prix Texanita (Grs3), Finsbury Square (Siyouni) devrait à nouveau bien courir ce dimanche dans le Prix du Gros-Chêne (Gr2). Fabrice Chappet nous a dit : « C’est un cheval qui "tourne autour du pot" pour une victoire de Groupe. Il va rencontrer les vieux, mais il est toujours égal à lui-même. Il est en pleine forme et devrait être une nouvelle fois compétitif. »

 

LES DEUX ATOUTS D’HENRI-ALEX PANTALL DANS LE "GROS-CHÊNE"

Henri-Alex Pantall va seller deux de ses pensionnaires dans le Prix du Gros-Chêne (Gr2). Tout d’abord, il nous a donné des nouvelles de Gammarth (Layman), qui revient en France après une tentative infructueuse à York : « Le cheval est bien rentré et a bien récupéré. Cela s’est mal passé en Angleterre parce que le jockey l’a un peu tendu en sortant des stalles. C’est un cheval qui a tendance à marquer un moment d’hésitation en partant. Après, il a beaucoup déroulé, sans trop respirer. Le cheval est bien physiquement,  il n’y a aucun problème. Cependant, le Prix du Gros-Chêne est sur mille mètres, alors qu’il est mieux sur mille deux cents mètres. Mais nous n’avons pas trop le choix : il n’y a pas vraiment d’autres courses pour lui avant début juillet. Il pourrait ensuite repartir en Angleterre [à Ascot et/ou vers le July Cup (Gr1), ndlr] ou en Allemagne, où il est engagé dans un Groupe 3. » Ce Prix du Gros-Chêne (Gr2) nous permettra d’assister à la rentrée de Rangali (Namid), pas revu depuis sa deuxième place dans le QNB Prix de l’Abbaye de Longchamp (Gr1). « Il fait sa rentrée après presque huit mois d’absence. Il devait courir le Prix de Saint-Georges (Gr3) à Longchamp, mais il a eu un petit contretemps. Nous avons été obligés de faire l’impasse sur cette course. Le cheval est bien, il travaille bien le matin et connaît ce parcours. »