Fanfaron révèle sa vraie nature

Autres informations / 21.05.2015

Fanfaron révèle sa vraie nature

PRIX RIVERMAN (B)

FANFARON RÉVÈLE SA VRAIE NATURE

 

Après avoir voyagé dans le dos du "Bonin" Insolito (Diamond Green), côté corde, Fanfaron (Falco) a profité d'un magnifique parcours pour s'imposer. Quand son leader s'est décalé du rail, le pensionnaire de Didier Prod'homme a montré un beau changement de vitesse pour rallier le disque final avec plus de deux longueurs d'avance sur son plus proche rival, le bon finisseur Marasquin (Zanzibari). À la suite de cette victoire, son entraîneur nous a dit : " Je ne suis pas vraiment surpris de cette performance. L'autre jour, il avait été très malheureux en dedans, sinon il aurait été troisième. Lors de sa première sortie, nous nous étions contentés de lui donner une bonne leçon, sans vraiment chercher le résultat. Mais c'est un poulain très sérieux, qui travaille avec les bons chevaux le matin et que nous estimons beaucoup. Nous l'avions acheté en Allemagne, à Baden-Baden, avec monsieur Krauliger. Son objectif de fin d'année sera d'aller courir la "belle course des ventes" en Allemagne qui offre une allocation importante. Je suis très content pour ce propriétaire. J'ai un autre bon 2ans, lui appartenant aussi. C'est de bon augure pour le futur. Je vais le rallonger pour sa prochaine sortie et il devrait recourir d'ici quelques semaines à un niveau supérieur. "

Marasquin avait largement dominé le lauréat lors de leur sortie initiale commune. Il ne démérite pas et est venu prendre le premier accessit. Son entraîneur, Yohann Gourraud, nous a fait part de son impression : " Je ne suis pas déçu parce que mon poulain court bien, mais je croyais à la victoire avant coup. Je l'ai trouvé moins percutant que l'autre jour. Le terrain très souple l'a peut-être un peu gêné. Au vu de ses origines, c'est sans doute un cheval de bon terrain. Je vais le rallonger pour sa prochaine sortie. "

L'un des trois débutants de la course, All to the Red (Naaqoos) a obtenu une prometteuse troisième place. Il s'est montré très sérieux et appliqué pendant le parcours et a fourni une belle fin de course.

La souche de Fragrant Hill

Vendu pour 22.000 euros aux ventes de Baden-Baden, en Allemagne, à Anton Krauliger, Fanfaron est un fils de Farwana (Sinndar). Cette dernière a un premier produit, Gwenmina (Soldier of Fortune), qui devrait débuter le 21 mai à Nancy. Elle a une pouliche yearling par Rajsaman (Linamix). Sa troisième mère est Fragrant Hill (Shirley Heights) à qui l'on doit Alpine Rose, Fracassant, et Fragrant Mix, entres autres.