La révélation de sarrasin et un septième succès pour andré fabre

Autres informations / 25.05.2015

La révélation de sarrasin et un septième succès pour andré fabre

PRIX DE L'AVRE (L)

LA RÉVÉLATION DE SARRASIN ET UN SEPTIÈME SUCCÈS POUR ANDRÉ FABRE

L'entraîneur de Sarrasin (Monsun), André Fabre, succède à lui-même puisqu'il sellait déjà Golden Guépard (Hurricane Run), le lauréat de l'édition précédente du Prix de l'Avre (L). En tout, André Fabre a remporté sept des dix dernières éditions de l'épreuve.

Pierre-Charles Boudot a placé le futur lauréat à l'arrière du peloton. Il a été relayé par mr luxor (Champs Élysées), qui voulait reproduire sa tactique préférée, et l'allemand Guignol (Cape Cross), qui découvrait les courses françaises pour sa deuxième sortie seulement.

Dans la première partie du parcours, le train a été sélectif. Le futur lauréat a voyagé à l'extérieur, en dernière position. Il s'est rapproché dans la fausse ligne droite, quand ses adversaires tentaient de respirer. À la sortie du tournant, le futur gagnant était botte à botte avec Best of max (Kentucky Dynamite) et le favori, Feyzabad (Pivotal). PierreCharles Boudot a alors commencé à cadencer son cheval, ce dernier répondant présent en allongeant ses foulées. Sarrasin a atteint le poteau d'arrivée avec trois longueurs d'avance sur son plus proche poursuivant.

Avec des chevaux en bout de course devant lui, Feyzabad a mis du temps à trouver le passage. Il s'était déjà montré vert pendant le parcours en penchant le long du rail à deux reprises. Le pensionnaire d'Alain de Royer Dupré a néanmoins réussi à exprimer sa classe, mais trop tard pour pouvoir prétendre à la victoire. Même scénario pour Best of Max qui, après en avoir "trop fait" en début de parcours, n'a pu "trouver son jour" à temps et récupérer l'équilibre nécessaire pour développer sa grande action.

Un poulain qui ne devrait pas en rester là

Battu par Best of Max (3e) pour sa dernière tentative dans le Prix Noailles (Gr3), Sarrasin n'avait pu mieux faire ce jourlà que de prendre la quatrième place, à distance du lauréat, Kararktar (High Chaparral). Le jockey de Sarrasin, PierreCharles Boudot, s'est exprimé après la performance de son poulain, en expliquant : " Il m'a bien plu aujourd'hui en remettant un coup de reins à la fin. La dernière fois, il était venu se caler à une demi-longueur du leader, mais il avait pris un coup de tampon. De ce fait, il n'avait pas trop respiré. Je voulais qu'il soit bien détendu et cela a été le cas. Et lorsqu'il est détendu, il est capable de faire de belles choses. " André Fabre à l'habitude de se servir de cette épreuve pour aller sur le Grand-Prix de Paris (Gr1), qui se courra le 14 juillet prochain. Cette tactique s'était révélée payante avec méandre (Slickly) en 2011. Avant de courir la "belle", on pourrait revoir Sarrasin dans le Prix du Lys (Gr3), la préparatoire au Grand Prix de Paris. Le poulain est d'ailleurs engagé dans ces deux épreuves.

Feyzabad, le deuxième, n'a pas eu toutes ses aises durant l'épreuve...

Feyzabad venait de remporter ses deux sorties en 2015. Georges Rimaud, le manager de Son Altesse l'Aga Khan, nous a expliqué : " Le poulain court bien, mais il a été gêné dans la ligne droite. Il s'est aussi un peu jeté sur sa droite, par manque d'expérience. C'est la première fois qu'il devait venir dans les chevaux, car il était allé devant les fois précédentes. Il faut qu'il apprenne à se canaliser. Logiquement, il devrait aller sur le Prix du Lys (Gr3). "

... Tout comme, le troisième, Best of Max

Le fils de Kentucky Dynamite venait de terminer troisième du Prix Noailles (Gr3). Il répète cette bonne performance, mais le déroulement de la course ne lui a pas permis d'exprimer toute sa qualité. Son entraîneur, Éric Libaud, est revenu pour nous sur la performance de son poulain : " Il était un brin tendu en début de parcours. C'était un peu une course de jockeys, donc ils se sont tous embêtés les uns, les autres. Le cheval s'est ensuite détendu. C'était une course bizarre, où ils ont été très vite en partant, avant de tout reprendre dans le tournant. Cela a desservi le cheval du prince, ainsi que le nôtre. J'aurais voulu voir une course beaucoup plus limpide. Nous pourrions aller sur le Prix du Lys (Gr3). J'aimerais bien revoir les mêmes chevaux dans une épreuve plus régulière, le classement pourrait y être différent. Mais c'est un poulain que j'estime et qui devrait être plus à son avantage avec une piste plus souple. "

Sarrasin, le frère de Sahrawi

Fils du regretté Monsun, Sarrasin a comme première mère Sand river (High Chaparral). Cette dernière avait gagné une course B à Longchamp sur 2.000 mètres. Elle a toujours échoué au niveau supérieur. Sand River à une pouliche de 4ans, à l'entraînement chez Mikel Delzangles, Sahrawi (Pivotal).

Cette dernière s'est classée à chacune de ses huit sorties, dont six au niveau des Listeds. À l'occasion de sa course de rentrée, dernièrement sur l'hippodrome de Saint-Cloud, elle se classait troisième du Prix Zarkava (L). Sahrawi a une propre sœur (par Pivotal) qui a 2ans.

La deuxième mère de Sarrasin, Special Delivery (Danehill), avait terminé troisième à Newmarket des Dahlia Stakes (Gr3). Elle n'a produit jusqu'à ce jour qu'un seul produit black type, il s'agit de Sano Di pietro (Dalakhani), qui s'était placé de deux Listeds sous l'entraînement d'Alain de Royer Dupré. Special Delivery a une yearling par Galileo.

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.