2.000m, 2.400m : une valse a deux temps par willy flambard, editorialiste a jour de galop

Autres informations / 26.06.2015

2.000m, 2.400m : une valse a deux temps par willy flambard, editorialiste a jour de galop

La

sempiternelle bataille de la vitesse contre la tenue va écrire dans les

prochains jours un nouveau chapitre. Car la tendance actuelle chez les stars de

3ans est de faire voeu de convergence vers les 2.000m. C’est en ce sens qu’on

peut lire les participations de Golden Horn (Cape Cross) et de New Bay (Dubawi)

aux Eclipse Stakes (Gr1), le 4 juillet à Sandown. Autre temps, autre moeurs.

C’est le Derby d’Irlande (Gr1) qui s’offrait auparavant comme le premier clash

entre les lauréats des "Derby" anglais et français. Samedi, l’Irish

Derby devra se contenter des perdants des premières manches. Aujourd’hui, chez

les 3ans, la distance de 2.400m est devenue l’exception, et non la règle, à

cette époque de l’année. Hormis le Derby d’Epsom, dont l’incomparable rayonnement

contraint encore les entourages à prendre le risque d’y présenter les leurs, en

dépit d’un éventuel doute sur leur tenue, les autres épreuves classiques sur

2.400m souffrent. Le Prix du Jockey Club a résolu l’équation en inversant la

logique : « si je ne suis pas assez bien pour que les meilleurs viennent à moi,

c’est moi qui vais venir à eux – en passant ma distance sur 2.100m.» Cela

pourrait s’apparenter au pacte de Faust avec Méphistophélès. Dans la valse à

deux temps entre les 2.000 et les 2.400m, la distance dite

"classique" ne perd pas toujours. Outre le Derby d’Epsom et le Qatar

Prix de l’Arc de Triomphe, dont les sirènes sont, au second semestre,

suffisamment puissantes pour attirer les audacieux dans ses rets, elle sera à

l’honneur ce week-end en France. Chez nous, le Grand Prix de Saint-Cloud – pour

les "vieux" – permettra de voir évoluer Trêve (Motivator), la

championne des temps modernes. Quant à l’insularité japonaise, elle aura la

vertu de permettre à Gold Ship (Stay Gold) de se lancer à l’assaut victorieux,

pour une troisième fois, du Takarakuza Kinen (Gr1), dimanche à Hanshin, sur…

2.200m. Une forme de consensus à la japonaise.