Sea calisi défendra les couleurs "schwartz" dans le prix de malleret

Autres informations / 25.06.2015

Sea calisi défendra les couleurs "schwartz" dans le prix de malleret

Sea Calisi (Youmzain) vient de changer de casaque. En effet, elle défendra désormais les couleurs de Martin Schwartz et restera à l’entraînement chez François Doumen, au moins jusqu’à la fin de l’année. Deuxième du Prix de Royaumont (Gr3) pour sa troisième sortie seulement, Sea Calisi devrait s’affirmer comme l’une des meilleures pouliches françaises sur 2.400m. Elle sera d’ailleurs au départ du Prix de Malleret (Gr2), dimanche à Saint-Cloud. Son entraîneur nous a dit : « Elle a fait un travail plaisant sur la piste ronde des Aigles, associée à Maxime Guyon. J’avoue qu’elle m’impressionne par sa montée en condition. En dernier lieu, il lui manquait de l’expérience, mais elle m’avait laissé une bonne impression. Avec l’accord de son propriétaire, nous avons refusé l’invitation des Belmont Oaks (Gr1) pour nous concentrer sur un programme européen. Quand elle avait gagné à Lyon-Parilly, le terrain était lourd et les pistes souples de l’automne ne la dérangeront pas. C’est une pouliche très tardive. » L’association constituée de François Doumen et de Martin Schwartz a déjà connu une belle réussite en 2014 avec Xcellence (Champs Élysées). Comme Sea Calisi, Xcellence a grandi au haras d’Écouves. Et après un riche début de carrière, elle a été vendue au propriétaire américain pour lequel elle s’est classée troisième du Prix de Diane Longines (Gr1). Elle a ensuite terminé sa saison aux États-Unis où elle a obtenu deux places dans des Grs2.

MICHEL ZEROLO : « SEA CALISI DEVRAIT COURIR AUX USA L’AN PROCHAIN »

Courtier et manager de l’effectif de Martin Schwartz, Michel Zerolo a été l’homme clé de la transaction effectuée pour Sea Calisi. Il a évoqué pour nous le plan arrêté à ce stade pour cette nouvelle acquisition. « Sea Calisi devrait rester en France cette année et courir aux États-Unis l’an prochain. Avec Martin Schwartz, nous avons été impressionnés par sa performance du "Royaumont" [deuxième de Kataniya, ndlr].  C’est une pouliche toute neuve et encore très perfectible qui a été capable de passer directement d’une course G à Lyon-Parilly à un Gr3. Avec ses origines, comme fille de Youmzain (Sinndar) et d’une lignée maternelle allemande, nous pensons qu’elle sera encore plus dure l’an prochain. Aux USA, il y a un bon programme pour les femelles de 4ans. Sur le créneau 2.000,2.400m, si tout se passe bien, elle pourrait devenir un bon élément. Mais nous en saurons encore un peu plus après le Prix de Malleret, ce dimanche. »

XCELLENCE PLEINE DE FRANKEL

Martin Schwartz s’est fait une spécialité dans l’achat de bonnes pouliches, qu’il revend généralement au terme de leur carrière de course. Néanmoins, le propriétaire américain s’est mué en « éleveur par défaut lorsqu’il ne trouve pas le prix attendu pour ses représentantes », nous a expliqué Michel Zerolo. « Cette année, il a notamment au haras Xcellence (Champs Élysées), pleine de Frankel, et Forces of Darkness (Lawman), pleine de Lope de Vega. Cette dernière a une pouliche foal par Smart Strike. »