Usherette peut aborder l’etage superieur

Autres informations / 20.06.2015

Usherette peut aborder l’etage superieur

Bonne lauréate le jour de ses débuts, sur la piste fibrée de Chantilly, le 30 mars, Usherette (Shamardal) s’offrait en cette occasion la bonne Kataniya (Raven’s Pass) qui n’a cessé d’ajouter depuis les succès à son palmarès et reste sur un succès dans le Prix de Royaumont (Gr3). Voilà donc une ligne en "acier trempé" pour cette représentante de la casaque Godolphin, pour laquelle son entraîneur, André Fabre, avait d’ailleurs souscrit un engagement dans le Prix de Diane Longines (Gr1). Absente depuis cette sortie initiale, Usherette était logiquement très attendue dans le Prix de la Grange des Prés (D), vendredi à Chantilly. Le passage de la P.S.F. au gazon cantilien n’aura nullement gêné la fille de Shamardal (Giant’s Causeway) qui s’est imposée avec une marge conséquente (une longueur et demie), "faisant ainsi le job", comme on l’attendait de sa part. Seule à lui donner la réplique, l’animatrice Into the Mystic (Galileo) a conclu deuxième, loin devant Siyoushake (Siyouni). Into the Mystic restait sur deux succès en petite compagnie en province. Cette fille de Galileo et de la classique Tamazirte (Danehill Dancer) permet d’apporter un peu de crédit au succès d’Usherette.

ENTRER DANS LE CENACLE DES GROUPES

Il reste à savoir si Usherette peut maintenant briller dans le cénacle des Groupes. La réponse pourrait être donnée très vite puisque la pensionnaire d’André Fabre bénéficie d’un engagement dans le Prix Chloé (Gr3 -1.800m), le 29 juin à Chantilly. Le laps de temps entre ce succès et une tentative dans le "Chloé" sera assez réduit, mais, dès lors qu’Usherette n’a pas eu à donner son maximum pour s’imposer ce vendredi, l’enchaînement semble jouable.

LA FAMILLE DES "V" DE WILDENSTEIN EN BAS DE PEDIGREE

Usherette est une fille de Monday Show (Maria’s Mon), gagnante de quatre courses pour l’entraînement de Henri-Alex Pantall. Monday Show est une propre soeur d’Expansion, vainqueur de Gr2 aux États-Unis et troisième du Manhattan Handicap et des Man O’War Stakes (Grs1). La Sylphide (Barathea), leur mère, a gagné le Prix Pénélope (Gr3) et est la soeur de Vespone, lauréat du Grand Prix de Paris et du Prix Jean Prat (Grs1). Nous sommes là au coeur de la famille des "V" de l’élevage Wildenstein. La Sylphide a en effet pour bisaïeule Virunga (Sodium), troisième du Prix de Diane (Gr1). De cette grande famille sont également issues Verveine, Volga et Vallée Enchantée.