Le breeders’ cup veut lever un million de dollars pour des oeuvres de charité en trois ans

Autres informations / 24.07.2015

Le breeders’ cup veut lever un million de dollars pour des oeuvres de charité en trois ans

Mercredi 22 juillet, le Breeders’ Cup a annoncé la création d’un nouveau partenariat afin de lever de l’argent pour différentes oeuvres de charité. Ce partenariat aura lieu avec la marque de bourbon Maker’s Mark ®. Le but est simple : ensemble, le Breeders’ Cup et Maker’s Mark souhaitent récolter un million de dollars en trois ans. Ces fonds seront reversés à différentes oeuvres de charité gérées par le Breeders’ Cup : Grayson-Jockey Club Research Foundation, Kentucky Horse Park Foundation, The Lexington Cancer Foundation, Inc.®, The Race for Education, Thoroughbred Aftercare Alliance et University of Kentucky® Markey Cancer Center Foundation.

COMMENT ?

Pour ce faire, Maker’s Mark va lancer une série de bouteilles inédites pour le prochain Breeders’Cup (30 et 31 octobre 2015, à Keeneland). Chacune de ces bouteilles sera dédiée à un champion des courses américaines, avec un prix minimum de 400 dollars. Les cinq bouteilles, aux couleurs des casaques associées à chaque cheval, seront : A. P. Indy, Cigar, Lure, Personal Ensign et Zenyatta. Les trois premières bouteilles – A. P. Indy, Lure et Personal Ensign –, seront distribuées cet automne juste avant le Breeders’ Cup, à un événement intitulé Champions for Charity qui se déroulera le 29 octobre sur l’hippodrome de Keeneland, dans un espace dédié à la convivialité. Une vente aux enchères silencieuse aura lieu à cette occasion, et 100 % des bénéfices seront reversés aux oeuvres de charité. La bouteille de Zenyatta est prévue pour 2016, celle de Cigar pour 2017. Les entourages des chevaux vont par ailleurs signer les bouteilles. Durant le Breeders’Cup, Maker’s Mark proposera aussi un cocktail inédit sur l’hippodrome. Bien entendu, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.