Le meilleur reste à venir pour birchwood

Autres informations / 12.07.2015

Le meilleur reste à venir pour birchwood

NEWMARKET JULY (GB), SAMEDI

SUPERLATIVE STAKES (GR2)

 

Le représentant Godolphin Birchwood (Dark Angel) a remporté

d’une longueur les Superlative Stakes (Gr2),

un écart qui aurait pu être plus conséquent si le fils de Dark Angel n’avait pas penché sur sa gauche. L’impression que laisse le pensionnaire de Richard Fahey qui remporte

pour la deuxième fois cette épreuve

est très bonne, surtout

face à une opposition solide. Vite sorti de sa stalle,

Birchwood s’est retrouvé

dans le peloton de tête.

Après avoir suivi facilement They

Seek Him Here (Elusive Pimpernel) jusqu’à mi-parcours, le poulain a ensuite pris l’avantage et a changé

de vitesse à deux cents mètres du but. En quelques foulées,

il a fait la différence, avant de commencer à pencher, et a rallié le poteau contre le rail extérieur.

Son jockey, James Doyle, a précisé

à la presse anglaise

: « Il a beaucoup de vitesse, mais 1.400m devrait être le maximum qu’il puisse faire. » Son entraîneur, Richard Fahey, avait déjà remporté cette épreuve en 2013, avec Good Old boy Lukey (Selkirk). En ce qui concerne Birchwood, il a expliqué

: « James a dit qu’il a pris la tête un peu tôt. Il s’est retrouvé un peu seul devant. Nous allons parler avec John Ferguson, en sachant qu’il compte déjà des engagements dans les Gimcrack Stakes (Gr2) et les National Stakes (Gr1). »

 

Air Vice Marshal n’en est qu’à ses débuts

Comme Birchwood, Air Vice Marshal (War Front) ne comptait qu’une sortie, pour une victoire

dans un maiden en Irlande.

Le pensionnaire d’Aidan O’Brien a voyagé dans le sillage du futur lauréat. Dans le sprint final, il est venu en progression et a su repousser

l’attaque du bon finisseur Tony Curtis (Rock of Gibraltar). L’entraîneur de Ballydoyle a expliqué : « La piste était très bonne et il n’y a pas d’excuse. Il est encore un peu vert, mais va progresser sur cette sortie. Il devrait se diriger vers Goodwood maintenant. »

 

La fin de course tonitruante de Tony Curtis

Tony Curtis a été un peu pris de vitesse alors que l’allure commençait à s’accélérer à mi-parcours. Le poulain n’a vraiment trouvé

son action que dans les cent derniers mètres. Il prend une troisième place et Richard Hannon a estimé : « Richard Hughes l’aime beaucoup et c’est un poulain qui devrait tenir le mile. Il est très similaire

à Toormore et, pour moi, il a été la bonne impression de la course. Nous allons lui donner du repos et on le reverra certainement dans les Royal Lodge Stakes (Gr2) en fin d’année. C’est un bon poulain, qui sera encore

meilleur avec le temps.

»

 

pour aller

vite !

Birchwood a été vendu 77.000 guinées

aux ventes de yearlings d’octobre de Tattersalls. Son re est le jeune Dark Angel (Acclamation) qui était le père d’Estidhkaar, lauréat l’année dernière

de cette même épreuve. Côté maternel, la mère de Birchwood,

Layla Jamil (Exceed and Excel) est gagnante de deux courses à 3ans.

 

INTERNATIONAL

 


 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.