Le premier succes de magari

Autres informations / 25.07.2015

Le premier succes de magari

C’est

Magari (Denon) qui s’est imposé dans le Prix Domaine Viticole Rasteau –

Boucherie La Rosalyce (F). Le futur lauréat a évolué au sein du peloton, côté

corde, avant de venir produire son effort en pleine piste. Magari s’est montré

un peu "vert" dans les quatre cents derniers mètres, puis il a pris

le meilleur à deux cents mètres du but. Dans la phase finale, il a su faire

face au bon retour de Burdigala (Way of Light). Le jockey du gagnant, Fabrice

Veron, nous a déclaré : « Le cheval s’est très bien comporté, il n’avait rien

compris en débutant. Dernièrement, il a beaucoup changé physiquement. Il a bien

accéléré toute la ligne droite, sans se relâcher, même s’il a versé un peu sur

sa gauche, mais sans gêner les autres. Il est encore un peu "vert" et

devrait accuser des progrès sur cette sortie. Il pourrait être rallongé un peu,

sans aller au-delà de 1.600m ». Après avoir décroché deux places en deux

sorties, Burdigala vient prendre la deuxième place, en faisant preuve de

courage. Les deux premiers de ce Prix Domaine Viticole Rasteau– Boucherie La

Rosalyce (F) sont issus d’étalons stationnés au haras du Petit Tellier : Denon

(Pleasant Colony) et Way of Light (Woodman). Le lauréat fait partie de la

première génération de Denon depuis son arrivée au haras du Petit Tellier. Le

premier des inédits, Montego (Excellent Art), était le seul supplémenté en

lice. Il vient prendre la troisième place, après avoir mis un peu de temps à

trouver l’ouverture.

UN FILS

DE SHAKILA

Magari

(Denon) a été vendu yearling aux ventes Arqana par le haras des Granges pour

15.000 € à Henri-Alex Pantall. La mère de Magari, Shakila (Cadeaux Généreux) a

remporté deux courses pour l’entraînement de Jean-Claude Rouget, à 3ans. Elle

s’était d’ailleurs imposée une fois sur l’hippodrome de Vichy. Au haras, elle a

produit Mikeltos (Keltos) qui évolue toujours sous l’entraînement Guillermo

Arizkorreta Elosegui. Ce dernier a remporté cinq courses. Shakila a aussi une

pouliche yearling par Never on Sunday (Sunday Break).



 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.