Avenir certain vendue à teruya yoshida

Autres informations / 14.08.2015

Avenir certain vendue à teruya yoshida

AVENIR CERTAIN VENDUE À TERUYA YOSHIDA

Avenir Certain  (Le Havre) a été vendue à Teruya Yoshida, nous a appris Sylvain Vidal. Cet achat est motivé par un objectif d'élevage, une activité qui n'intéresse pas son premier propriétaire, Antonio Caro. La pensionnaire de Jean-Claude Rouget va courir une dernière fois sous les couleurs d'Antonio Caro, en association avec Teruya Yoshida et Gérard Augustin-Normand, dans le Darley Prix Jean Romanet (Gr1), le 23 août à Deauville. Après la course, Avenir Certain deviendra l'entière propriété de son nouvel acquéreur.

Le fer de lance du haras de la Cauvinière et de Le Havre

Avenir Certain a marqué l'histoire du haras de la Cauvinière à double titre. Elle fut le premier gagnant classique élevé par cette entité. En outre, la pouliche était issue de la première production de son père, Le Havre, dont elle fut l'un des fers de lance. En course, Avenir Certain a fait preuve d'un remarquable changement de vitesse qui a lui a permis de rester invaincue au cours de ses six premières sorties. Le style de ses victoires dans la Poule d'Essai des Pouliches, puis dans le Prix de Diane Longines (Grs1), a marqué les esprits.

Achetée aux ventes d'août de l'agence arqana

Comme son père, Avenir Certain fut achetée à un prix relativement raisonnable (45.000 euros), aux ventes d'août, par Jean-Claude Rouget pour le compte d'Antonio Caro. Invaincue à 2ans en deux sorties, la pouliche fit alors l'objet d'offres d'achat en provenance de l'étranger. Sur les conseils de son entraîneur et d'Hervé Bunel, elle fut conservée par son propriétaire. Au terme de sa première année de course, Antonio Caro a accepté une association avec Gérard Augustin-Normand, ce dernier souhaitant être partie prenante dans la carrière des meilleurs représentants de son étalon. Suite à ce partenariat fructueux, les deux associés ont sympathisé et ils ont actuellement plusieurs chevaux en copropriété.

Une remarquable jument de course

Invaincue à 2ans, double lauréate de Gr1 à 3ans, Avenir Certain n'a failli que dans son ultime sortie en 2014. Elle n'a pas été classée dans le Qatar Prix de l'Arc de Triomphe (Gr1), sur une distance trop longue pour ses aptitudes. Après une rentrée décevante dans le Prix du Muguet (Gr2), où elle n'avait pas respiré, la jument reste sur une troisième place dans les Qipco Falmouth Stakes (Gr1) d'amazing Maria (Mastercraftsman). En s'envolant pour le Japon, elle rejoint la liste des produits de Le Havre exportés dont orbec, auvray et récemment Queen Bee. Enfin on notera que la sœur utérine d'Avenir Certain, par rock of Gibraltar, âgée de 2ans cette année, a été achetée 500.000 euros l'an dernier par Emmanuel de Seroux (Narvick International) à la vente d'août, pour le compte d'un client japonais.