Copa de oro-8e etape du defi du galop (l) : jumele français au pays basque espagnol

Autres informations / 16.08.2015

Copa de oro-8e etape du defi du galop (l) : jumele français au pays basque espagnol

Deux

concurrents français étaient au départ de la Copa de Oro (L), la huitième étape

du Défi du Galop, ce samedi à San Sebastian : Scalambra (Nayef) et Rooke

(Pastoral Pursuits). Ils ont pris les deux premières places de la grande

épreuve basque. Jusque-là bonne pouliche de handicaps,  Scalambra a franchi une nouvelle marche,

devenant seulement la deuxième femelle à s’imposer dans cette course, depuis

2000, après Jacira, gagnante de la Copa de Oro 2004. Après avoir attendu non

loin des chevaux de tête la bonne tactique à San Sebastian, Scalambra a fait un

mouvement à la sortie du tournant final. Elle a rapidement pris le meilleur et

a contré l’attaque de Rooke à mi-ligne droite. En concluant bon deuxième, le

protégé de David Henderson a grappillé ainsi quelques points sur Bernay (King’s

Best), l’actuel leader du Défi du Galop. Premier espagnol à l’arrivée, Achtung

(Sulamani) a terminé troisième. Favorisé par le terrain très souple, il a fait

illusion pour la victoire, fournissant un courageux effort dans les trois cents

derniers mètres. Très attendu parmi les chevaux ibériques, le lauréat 2013 de

la Copa de Oro, Abdel (Dyhim Diamond), et Ziga (Authorized) ont déçu concluant

respectivement sixième et septième. Le premier était encore en manque de

condition, comme on pouvait le craindre. Il a rapidement abdiqué, après avoir

évolué sur une quatrième ligne à la corde. Ziga était extrêmement tendue avant

la course et elle n’a jamais donné d’espoirs à son entourage dans la phase

finale. Depuis 2005, c’est la sixième fois que l’entraînement français s’impose

dans cette Copa de Oro. Entraîneur de Scalambra, François Rohaut avait déjà

enlevé cette épreuve avec Young Tiger en 2009. Le métier de sa pensionnaire a

parlé. De plus, les concurrents français sont tombés cette année sur une Copa

de Oro très creuse, du fait notamment de l’absence de programme préparatoire, à

Madrid et à San Sebastian.

LA"COPA

DE ORO"DE LA REPRISE

Après

huit mois sans courses officielles, si l’on fait exception des épreuves qui se

sont disputées à Vila-Seca en Catalogne et à Loredo en Cantabrie, l’Espagne a

retrouvé son turf à San Sebastian. L’hippodrome de Lasarte a donné la première

de ses huit réunions estivales le 26 juillet. Et comme chaque 15 août a eu lieu

la Copa de Oro (L), la huitième étape du Défi du Galop. Cette Copa de Oro a

marqué la reprise des courses en Espagne et plus généralement une espérance.

L’espérance que le turf espagnol continue au-delà du meeting basque. C’est pour

cela qu’Inigo Mendez de Vigo, le ministre espagnol de l’Éducation, de la

Culture et des Sports, par ailleurs propriétaire de chevaux, a accéléré le

processus pour que la Loterie d’État reprenne ses engagements avec les courses.

En ce sens, ce mardi, la Loterie a signé un contrat avec l’association des

hippodromes. Ainsi, à partir du 15 août, les Espagnols ont pu de nouveau parier

sur leurs courses, au moins une fois par semaine. Et la Loterie a donné ses

subventions aux hippodromes organisant les compétitions. « Inigo Mendez de Vigo

a signalé le travail que San Sebastian a réalisé pour la reprise des courses,

nous a précisé Jérôme Carrus, à la tête de San Sebastian. Avec l’apport de la

LAE, c’est environ 40.000 € de subventions que nous allons recevoir. C’est

quelque chose de non négligeable dans le sens où nous avons perdu nos réunions

Premium prévues en juin. » San Sebastian a organisé une réunion entièrement

Premium le 3 août avec un fort nombre de partants. « Nous avons fait de bons

chiffres lors de cette réunion, car il y a eu des partants. Nous avons

l’avantage que Madrid, qui organise habituellement des nocturnes en été, n’en a

pas fait cette saison. Pour le moment, nous sommes, avec Sanlucar, le seul

endroit où l’on court en Espagne. »

 

COPA DE

ORO DE SAN SEBASTIAN

Listed -

Plat - 68.000 € - 2.400m

Pour

chevaux entiers, hongres et femelles de 3ans et au-dessus. Poids 3ans, 54 kg ;

4ans et au-dessus, 59 kg.

 1RE SCALAMBRA (57,5) F4

(Nayef

& Seal Bay)

Pr/M.

Lagasse - Él/Pontchartrain Stud

Ent/F.

Rohaut - J/F.-X. Bertras

Arqana,

Deauville, août 2012, yearling, 15.000 €, présentée par le Haras d’Etreham

(rachetée)

 2E ROOKE (59) H5

(Pastoral

Pursuits & Gibraltar Bay)

Pr/N.

Hughes - Él/M. Nicholas Hughes

Ent/D.

Henderson - J/T.M. Henderson

 3E ACHTUNG (59) M7

(Sulamani

& Aurea)

Pr/Enalto

Invest S.L. - Él/Dehesa de Milagro S.L.

Ent/J.

Lopez Sanchez - J/J.-L. Martinez-Tejera

Autre(s)

partant(s) dans l'ordre d'arrivée : Tramazales, Risby, Abdel, Ziga, Fortun,

Marsile. Tous couru (9). (Turf) 2'37"97. Écarts : 1/4 - 3 - 4 1/2.