2015, l’année de kapville

Autres informations / 05.09.2015

2015, l’année de kapville

GRAND CROSS DE CRAON-CRYSTAL CUP (L)

2015, L’ANNÉE DE KAPVILLE

Sixième étape du Crystal Cup, le Grand Cross de Craon (L) n’a pas attiré d’épouvantail, comme le lauréat 2014, Balthazar King (King’s Theatre), qui se remet de blessures survenues dans le Grand National de Liverpool (Gr3). Le Grand Cross 2015 est donc très ouvert. Ce pourrait être l’année de Kapville (Kapgarde). Le pensionnaire d’Étienne Leenders a terminé deuxième du Grand Cross version 2014, mais aussi deuxième et troisième de l’Anjou-Loire Challenge (L). Il a donc pour lui les titres, l’aptitude au parcours et le fond. Associé à Thomas Beaurain, il peut se distinguer. Valeur sûre en cross, Quick Baby (Le Balafré) est plus connu à Pau, mais il avait terminé deuxième du Grand Cross de Craon 2013. Il est en forme et devrait bien se défendre. Entraîneur de Quick Baby, Jérôme Follain a également engagé Kiss Delacour (Le Balafré), cheval tout neuf, vainqueur de la moitié de ses courses et récent lauréat du Grand Cross de Corlay. Il passera un test à ce niveau. Guillaume Macaire sera représenté par Adelaïde Square (Turgeon), qui défend la casaque de Jean-Yves Touzaint. Confié à David Cottin, ce sauteur peut jouer un premier rôle. Il ne compte qu’une seule sortie, peu concluante, sur le cross de Craon. Mais il a du fond, comme il l’avait prouvé en gagnant le Grand Cross de Corlay 2013. Pensionnaire de Patrice Quinton, actuel leader des entraîneurs au classement du Crystal Cup, Star Rochelais (Even Top) manque d’expérience. Il avait gagné dans un bon style le Grand Cross de Rostrenen devant Kiss Delacour, ce qui lui donne sa chance. Deuxième du Grand Cross de Corlay, devant Kapville et juste derrière Kiss Delacour, Sergent Collins (Colonel Collins) a le droit de lutter pour les premières places.