American pharoah donne rendez-vous à gleneagles dans le breeders’ cup classic

Autres informations / 03.09.2015

American pharoah donne rendez-vous à gleneagles dans le breeders’ cup classic

INTERNATIONAL

 

Après la défaite d’American

Pharoah (Pioneerof the Nile) dans les Travers Stakes (Gr1), samedi dernier

à Saratoga, Ahmed Zayat avait évoqué la possibilité que le poulain ne soit plus

revu en compétition. Les rumeurs d’une éventuelle retraite d’American Pharoah

ont encore enflé dans la planète course après que le Breeders’ Cup Classic

(Gr1) avait été annoncé comme l’objectif de fin d’année du "Coolmore"

Gleneagles (Galileo), entraîné par

Aidan O’Brien. En effet, la carrière d’étalon d’American Pharoah ayant été

achetée par les associés de Coolmore, beaucoup ont évoqué le fait que Coolmore

préférerait éviter de faire s’affronter ses deux futurs étalons. Mais nous

devrions bien assister à un beau moment de sport.

Ahmed Zayat, propriétaire et éleveur d’American Pharoah,

a mis fin au suspense ce jeudi, annonçant : « J’ai discuté de tous les aspects de la performance d’American

Pharoah dans les Travers Stakes et de sa condition depuis cette course avec

l’ensemble de l’équipe. J’ai décidé qu’American Pharoah méritait une autre

chance et nous nous dirigeons donc vers le Breeders’ Cup Classic. J’ai

confiance en ma décision. Il ne s’est pas passé un moment depuis la course sans

que je ne pense à cela. Ma première inquiétude concernait la condition physique

du cheval parce qu’il n’a pas montré son meilleur visage. Mais il est bien

revenu de cette course. Après avoir pris en compte tout cela et discuté avec

l’équipe – Bob Baffert, mon fils Justin, Jimmy Barnes et Victor Espinoza – je

crois qu’il y a plusieurs facteurs l’ayant empêché de livrer le meilleur de

lui-même. J’ai confiance en le fait qu’il y arrivera à nouveau et il mérite

qu’on lui laisse une chance. Il aime courir. Il a gagné la Triple couronne et

il a sa place au départ du plus grand événement sportif de cette fin

d’année. »

American Pharoah vs Gleneagles : le duel

devrait donc bien avoir lieu sur le dirt de Keeneland le 31 octobre

prochain. American Pharoah tentera d’écrire encore un peu plus sa légende,

tandis que Gleneagles essaiera de faire encore mieux que son oncle Giant’s Causeway (Storm Cat), auquel

Aidan O’Brien le compare souvent « mais

avec plus de vitesse ». Giant’s Causeway avait en effet conclu

deuxième du Breeders’ Cup Classic en 2000, battu d’un quart de longueur par Tiznow (Cee’s Tizzy).