Antonoe se fait encore sensationnelle !

Autres informations / 09.09.2015

Antonoe se fait encore sensationnelle !

PRIX D'AUMALE (GR3)

ANTONOE SE FAIT ENCORE SENSATIONNELLE !

Plusieurs pouliches de 2ans se présentaient avec le statut d'invaincues au départ du Prix d'Aumale (Gr3), mardi à Chantilly. C'est bien l'une d'entre elles qui a décroché la palme, dominant de surcroît de toute une classe ses adversaires du jour. Son nom ? Antonoe K  (First Defence). Cette représentante de Khalid Abdullah venait déjà de faire sensation il y a quelques semaines à Deauville en perdant en route ses rivales dans le Prix des Marettes (F), pourtant l'une des épreuves pour inédites les plus attendues de l'année. Elle avait décroché très logiquement sa K JdG?Rising Star K. Ce mardi, cette pouliche au modèle particulier (elle est grande et ne semble pas soudée, avec des points de force bien discrets) a mis en œuvre la même méthode : la tête et la corde dès l'ouverture des stalles. Elle a ensuite déroulé sa grande action sans vraiment se soucier des autres. Celles-ci étaient pourtant prévenues et sont restées cette fois dans son sillage immédiat, sachant la fille de First defence (Unbridled's Song) capable d'aller bout. Dans son aspiration, on notait d'abord Penjade (Air Chief Marshal), avec ella diva (Heliostatic) à ses côtés, soit les deux premières du Prix des Jouvenceaux et Jouvencelles (L) de Vichy. Un rang plus loin évoluait la pensionnaire d'André Fabre, Gherdaiya K  (Shamardal), deux fois victorieuse en autant de sorties à Deauville et dont on attendait qu'elle offre la plus belle réplique à l'animatrice. À son intérieur voyageait Pleasemetoo (Vale of York), récente lauréate à Deauville sur 1.400m. Dans la ligne d'arrivée, First Defence a réaccéléré aux quatre cents mètres pour se détacher irrémédiablement. Venue en pleine piste, Gherdaiya a semblé capable de s'emparer de la deuxième place mais a trouvé le temps un peu long à la fin, au contraire de Pleasemetoo, auteure d'une fin de course incisive côté intérieur.

Deux cents derniers mètres qui décoiffent

Pouliche dégingandée donc, Antonoe a montré pour la deuxième fois sa capacité à finir ses parcours en produisant une accélération continue. Pour preuve, la pensionnaire de Pascal Bary a bouclé en 12''33 la portion six cents à quatre cents mètres, puis en 11''02 le segment quatre cents à deux cents mètres, et enfin en 10''79 les deux cents derniers mètres. Soit un excellent temps pour les quatre cents derniers mètres, particulièrement rapide pour l'ultime portion de deux cents mètres. Le tout sans être sollicitée outre-mesure par Vincent Cheminaud qui s'est contenté d'une petite tape à trois cents mètres pour encourager sa partenaire.

Objectif "Marcel Boussac" si...

Avec une telle perle dans ses boxes, on comprend la satisfaction exprimée par Pascal Bary au terme de l'épreuve. " Elle le fait facilement. Elle a une nouvelle fois très bien accéléré. Elle est par ailleurs très maniable. J'étais impatient de la revoir après la belle impression qu'elle avait donnée lors de sa facile victoire de début. À présent, elle devrait aller sur le Prix Marcel Boussac (Gr1), si le terrain ne devient pas trop souple. S'il venait à être lourd ce jour-là, nous aviserions. "

DEUXIÈME VAINQUEUR DE BLACK TYPE

EN FRANCE POUR FIRST DEFENCE

L’américain First defence (Unbridled’s Song) n’est pas vraiment un habitué des programmes français. Ce lauréat du Forego Handicap (Gr1), né en 2004, compte aujourd’hui quatre générations en âge de courir. Son meilleur produit est à ce jour la championne Close Hatches, vainqueur de cinq Grs1 dont le Blossom Handicap et les Cotillion Stakes (Grs1). En France, déjà pour le compte de Khalid Abdullah, First Defence a déjà enregistré une gagnante de Listed par le truchement

de Private Hedge (Prix Petite Étoile sur la P.S.F. deauvillaise).

Des dauphines qui pourraient aussi se retrouver dans le "Boussac"

Les premières dauphines d'Antonoe, Pleasemetoo et Gherdaiya, n'ont été séparées que d'une encolure, mais deux longueurs et demie derrière la lauréate. Entraîneur de Pleasemetoo, David Smaga évoquait lui aussi le Prix Marcel Boussac (Gr1) comme prochain objectif de la représentante de Jean-Étienne Dubois. " Elle a fait un drôle de "truc" aujourd'hui. La course s'est d'abord courue au galop de chasse et ma pouliche était en dernière position. C'était vraiment dur de revenir de l'arrière et elle le fait de plaisante manière. Elle devrait encore progresser. Elle avait été ma-

lade entre ses débuts [en juin, ndlr] et sa course de Deauville [en août]. Elle possède encore une grosse marge de progression. Plus la course ira vite, plus cela lui conviendra. Elle sera au départ du Total Prix Marcel Boussac (Gr1). " L'option "Marcel Boussac" n'est pas exclue dans le camp de Gherdaiya. Brillante pendant les cinq cents premiers mètres de course, disputés à un rythme très réduit, cette représentante d'Al Shaqab Racing n'a pas démérité. Rupert Pritchard-Gordon, représentant d'Al Shaqab, a expliqué : " La pouliche court très bien mais elle tombe peut-être sur meilleure qu'elle aujourd'hui, tout simplement. C'est une grande pouliche et elle a certainement été un peu déséquilibrée dans le tournant. Elle doit encore pouvoir progresser, mais les autres aussi. Si le terrain est bon et si la pouliche récupère bien, monsieur Fabre prendra la décision, ou non, d'aller sur le "Marcel Boussac".

LA FAMILLE DE MUTUAL TRUST

Ixora (Dynaformer), la mère d'Antonoe, n'a pas couru mais a donné à ce jour quatre produits en âge de courir pour quatre gagnants. Upbeat Mood (Mizzen Mast), premier produit, s'est notamment placée troisième de Stakes aux États-Unis. Grâce à ce succès, Antonoe devient le meilleur produit d'Ixora. À la génération suivante, on trouve Imroz (Nureyev), placée de Gr3. Imroz a donné Posteritas (Lear Fan), une gagnante de Listed connue chez nous pour avoir donné au haras Mutual Trust (Cacique), le vainqueur du Prix Jean Prat (Gr1) 2011. Cette Posteritas est aussi la mère de Pilansberg (Rail Link), troisième du Prix du Lys Longines (Gr3).