30 millions par prêt bancaire pour le nouveau longchamp

Autres informations / 28.10.2015

30 millions par prêt bancaire pour le nouveau longchamp

30 MILLIONS PAR PRÊT BANCAIRE POUR LE NOUVEAU LONGCHAMP

 

Bertrand Bélinguier

a réuni le Conseil d’administration de France Galop le lundi 26 octobre 2015. Il

a fait état de sa rencontre, le 21 octobre, avec les membres du Groupe d’étude cheval

du Sénat qui ont pris conscience des difficultés du secteur hippique face à la

concurrence de la Française des Jeux : différentiels de commissionnement,

de budgets de développement, etc. Cette démarche devrait avoir des suites dans

les semaines qui viennent.

 

Un prêt pour financer

23 % du Nouveau Longchamp 

En ce qui concerne le financement du Nouveau Longchamp, le

Conseil d’administration a décidé, tenant compte des conditions très favorables

des marchés financiers, de procéder à un emprunt hypothécaire d’un montant

maximal de 30 M€. Cela représente environ 23 % du montant total des

travaux, estimé à 131 M€. Rappelons qu’environ 10,5 M€ ont déjà été

engagés et que, outre les 30 M€ issus du prêt, 73,5 M€ proviendront

des réserves spécialement affectées au projet et 17 M€ des réserves de France

Galop.

Le Conseil d’administration a pris connaissance de

l’avancement des divers chantiers du "marketing commun des courses" :

parcours client, réalisation TV, lisibilité du programme, segmentation de la

clientèle, marque commune, etc.

 

La réduction des

courses P.M.H. presque bouclée

Les propositions des instances régionales pour la réduction

du nombre de courses non-premium ont été retenues après consultation des

Conseils du plat et de l’obstacle ; elles concernent, pour 2016, 145

courses : 86 en plat, 59 en obstacle (l’objectif final est de 350

courses). Il reste quelques détails à régler dans l’Ouest, qui engagent

également le Trot.

Le Conseil d’administration a aussi acté la transformation

de deux réunions P.M.H. en réunions premium, l’une en obstacle à Angers,

l’autre en plat à La Teste-de-Buch ; et la réduction de deux réunions premium

en région parisienne, à la période la plus chargée du calendrier, l’une en

plat, l’autre en obstacle. Pour cette dernière, les courses seront réparties

sur les autres réunions d’Enghien.

 

Le "Saint-Alary"

à Deauville le jour des "Poules"

Toujours côté programme, le calendrier PMU 2016 a été

définitivement approuvé, le Prix Saint-Alary étant notamment transféré à

Deauville, le week-end des Poules d’Essai.