American pharoah a rendez-vous avec l’histoire

Autres informations / 31.10.2015

American pharoah a rendez-vous avec l’histoire

SPÉCIAL BREEDERS’ CUP

– SAMEDI

 

BREEDERS’ CUP CLASSIC (Gr1)

AMERICAN PHAROAH A

RENDEZ-VOUS AVEC L’HISTOIRE

American Pharoah

(Pioneerof the Nile) pourrait devenir samedi le premier lauréat de Triple

Couronne américain à remporter le Breeders’ Cup Classic (Gr1). Depuis la

création de ce championnat du monde des pur-sang, en 1984, American Pharoah est

tout simplement le seul cheval à avoir réalisé la Triple Couronne. Ses

prédécesseurs, comme Affirmed, Seattle Slew ou Secrétariat, ne pouvaient donc pas tenter pareil exploit. S’il

venait à s’imposer, American Pharoah prendrait une place particulière dans le

panthéon des courses américaines. Bien qu’ayant perdu son invincibilité

dernièrement, dans les Travers Stakes (Gr1), “AP” est le grand favori de la

course, et depuis son arrivée à Keeneland, les caméras ne l’ont pas lâché.

C’est en effet la dernière occasion de le voir en tant que cheval de course,

puisqu’il va commencer son métier d’étalon l’an prochain, et restera dans le

Kentucky, dans la base américaine de Coolmore. Sa principale rivale sur le

papier, la femelle Beholder (Henny

Hughes), a été déclarée non-partante jeudi, en raison de saignements

pulmonaires. 

 

Deux 3ans pour le

battre

Keen Ice

(Curlin), le tombeur d’American Pharoah dans les Travers Stakes, sera encore de

la partie. “AP” mène aux points, puisqu’il l’avait battu dans les trois étapes

de la Triple Couronne. Autre 3ans, Frosted

(Tapit) a lui aussi subi la loi du champion plusieurs fois. Très régulier, et

troisième des Travers Stakes, il devrait encore finir à l’arrivée.

Tonalist (Tapit)

fait partie des très bons spécialistes américains du dirt, et il avait terminé cinquième de cette course l’an dernier.

Le pensionnaire de Christophe Clément vient de remporter les Jockey Club Gold

Cup Stakes (Gr1), mais il a été devancé plus tôt dans la saison par deux

chevaux qu’il va retrouver samedi, Honor

Code (A.P. Indy) et Effinex

(Mineshaft).

 

Glenagles, le seul

européen

Gleneagles

(Galileo) sera le seul représentant européen dans cette course typiquement

américaine. Avec la pluie tombée ces derniers jours à Lexington, le dirt risque d’être très collant, et

quand on sait les précautions qu’Aidan O’Brien a prises jusqu’à présent pour

éviter les terrains autres que bons à son représentant, on peut se poser des

questions sur sa candidature.