Analyse des 48 h de l’obstacle

Autres informations / 10.11.2015

Analyse des 48 h de l’obstacle

ANALYSE DES 48 H DE L’OBSTACLE

 

DIMANCHE

• PRIX LA HAYE JOUSSELIN (GR1)

MILORD THOMAS SUR LES TRACES D’AL CAPONE

II

L’un

des derniers cracks à avoir remporté coup sur coup le Prix Maurice Gillois et

deux Prix La Haye Jousselin (Grs1) était un certain Al Capone II. Et désormais, il faut lui adjoindre Milord Thomas (Kapgarde). C’est dire la

portée de la performance du pensionnaire de Dominique Bressou. Encore meilleur

que l’année dernière, Milord Thomas est une valeur sûre sur le steeple d’Auteuil,

et au-delà de 5.000m, il paraît indétrônable. « Le jour du Grand Steeple-Chase de Paris, l'ordre pourrait bien

s'inverser », a néanmoins prévenu Emmanuel Clayeux en référence à la

performance de son protégé Vézelay XX (Dom Alco), troisième du Prix La Haye

Jousselin. Vézelay est encore tendre par rapport à Milord Thomas, mais sa

performance a permis de lever les doutes sur sa tenue. Le jour du Grand

Steeple-Chase de Paris, le terrain sera moins souple que ce dimanche, et cela

peut avantager Vézelay. Mais il faudra faire preuve d’une tenue extra-large car

la distance de 6.000m la réclamera. De même qu’il faudra un courage hors norme,

et nous avons vu ce dimanche à quel point Milord Thomas pouvait en faire

preuve.

Deuxième

de cette édition 2015 de la "Haye Jousselin", Saint Palois (Saint des Saints) est lui aussi redoutable sur les

très longues distances. Il pourrait s’orienter vers l’Angleterre l’hiver

prochain, et sur ce que l’on connaît de lui, il peut y réussir. En effet, il a

beaucoup de tenue, il saute bien et il a une fin de course que peu de

steeple-chasers anglais peuvent produire.

 

• PRIX MAURICE GILLOIS - GRAND

STEEPLE-CHASE DES 4 ANS (GR1)

SO FRENCH OU LA VICTOIRE D’UN CHEVAL

TOUT NEUF

« C’est un cheval tout neuf. »

Guillaume Macaire a souligné que So

French (Poliglote), le propre frère de Device

(Poliglote), est encore peu expérimenté, après sa victoire dans le Prix Maurice

Gillois (Gr1). Pourtant, il a accroché un premier Groupe à son palmarès dans le

Grand Steeple des 4 Ans. David Powell, représentant de Magalen Bryant, laquelle

loue So French à son éleveur, Marie-Christine Gabeur, nous avait prévenu la

semaine dernière que So French était en plein progrès. Et il est vrai qu’il se

trouve "sur la montante". Il ne compte que neuf sorties et on peut

penser qu’il va encore progresser. Froid, mais capable de placer une belle

accélération en fin de parcours, So French devrait bien vieillir. Dès lors,

est-il capable de devenir un cheval de "Grand Steeple" ? On peut

répondre par l’affirmative si l’on juge sa fin de course de dimanche. On regrettera

cependant l’absence de la championne Kotkikova

XX (Martaline), qui avait remporté

brillamment le Prix Ferdinand Dufaure (Gr1) au printemps. Elle aussi devrait

encore faire parler d’elle dans le futur.

 

• PRIX CAMBACÉRÈS - GRANDE COURSE DE

HAIES DES 3 ANS (GR1)

LE PREMIER GROUPE DE LUDOVIC PHILIPPERON

Le

Prix Cambacérès (Gr1) 2015 restera comme la première victoire de Groupe du

jeune jockey de Robert Collet, Ludovic Philipperon. En selle sur Chimère du Berlais (Martaline), il a

monté une jolie course aux avant-postes et sa partenaire a été intraitable pour

finir. Ludovic Philipperon a expliqué au micro du cheval émetteur : « Aujourd’hui, c'est ma première victoire de

Groupe et c'est un Gr1, c'est énorme ! » Comme son frère, Shinco du Berlais, lauréat d’un Prix La

Barka (Gr2), Chimère du Berlais va bien vieillir. Ce n’est pas une étoile

filante. En revanche, on regrettera la gêne subie par Device (Poliglote) à l’avant-dernière haie. Sans cela, il aurait

été capable de prendre la deuxième place. Et si l’on se fie à ses dernières

sorties, où il n’avait fait que deux cent cinquante mètres de course, sur le

plat, qui sait s’il n’aurait pas été en mesure de lutter avec Chimère du

Berlais. C’est ce que l’on peut penser.

 

SAMEDI

 

• GRAND PRIX D’AUTOMNE (GR1)

LA GLOIRE POUR THOUSAND STARS, LE VIDE

CHEZ LES HURDLERS FRANÇAIS

À

l’image de la Grande Course de Haies d’Auteuil, le Grand Prix d’Automne (Grs1)

a souri aux étrangers. Le champion irlandais, né en France, Thousand Stars (Grey Risk), a dominé

courageusement l’anglais Aubusson

(Ballingarry). Le premier français n’est que troisième, il s’agit d’Hippomène (Dream Well). Les hurdlers d’âge entraînés en France ont

été nettement inférieurs aux anglais et irlandais en 2015. Bien sûr, Thousand

Stars n’est pas n’importe qui. Il a un palmarès qui plaide en sa faveur avec

deux victoires dans la Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr1). Et Aubusson,

quoi qu’en dise sa cote de 44/1, avait une première chance sur une distance de

4.800m qui lui convenait mieux que les 3.900m du Prix Carmarthen (Gr3, 7e).

Les tricolores n’ont donc pas été dominés par des chevaux sortis de nulle part.

Mais ils ont montré nettement leurs limites. Hippomène aurait certainement

préféré un terrain plus lourd. Et Roll

on Has (Policy Maker) une distance plus courte. Mais derrière, c’est le

vide chez les hurdlers français.

Alors qui peut prendre la relève dans cette catégorie et assurer la réussite de

la France dans les Groupes 1 sur les haies ? Triple lauréat de Groupes et

de Listeds sur les "balais", Le

Grand Lucé (Dream Well) peut être le porte-drapeau des hurdlers français en 2016. Le cheval devrait viser la prochaine

Grande Course de Haies d’Auteuil, de laquelle il avait conclu deuxième en 2014.

Il a l’étoffe pour contrer les anglais et irlandais. Et bien sûr, il ne faut

pas oublier les jeunes cracks Blue

Dragon XX (Califet) et Bonito du Berlais XX (Trempolino),

même si ce dernier devrait aller en steeple l’année prochaine.

 

• PRIX CONGRESS (GR2)

PUNCH NANTAIS ET BUDDY BANKS, LES

LEADERS PROVISOIRES

Le

Prix Congress (Gr2) n’a pas permis de détacher un véritable leader chez les

jeunes pousses sur les gros obstacles. Punch

Nantais (Puit d’Or) et Buddy Banks

(Saint des Saints) se tiennent de près. Ils ont fini dans cet ordre samedi,

mais la qualité du parcours a fait la différence entre les deux. Punch Nantais

est un poulain qui devrait s’affirmer avec le temps, sur 4.300m et en terrain

lourd, à l’instar de Roi Mage

(Poliglote), troisième du Prix Congress. Buddy Banks est plus un 3ans et il

faudra voir jusqu’où sa précocité peut l’emmener. Mais le poulain qui possède

la plus grande marge de progression dans ce Prix Congress se nomme Frodon (Nickname). Cet autre

représentant de Guillaume Macaire débutait en steeple et sans une faute à

l’oxer, il aurait fini plus près. Lui aussi devrait gagner un Groupe sur les

gros obstacles en 2016.

 

• PRIX BOURNOSIENNE (GR3)

TRIANA DU BERLAIS XX SUPPLÉE CARLITA DU BERLAIS XX

Sans

Carlita du Berlais XX (Soldier of Fortune), partie au haras, c’est Caresse d’Estruval XX

(Poliglote) qui a dû assurer le rôle de leader chez les femelles de 3ans sur

les haies. Elle s’est bien défendue en se classant deuxième, mais une fois

encore, une demoiselle du Berlais lui a subtilisé la victoire. Cette fois,

c’est la nouvelle venue Triana du

Berlais XX (Presenting) qui l’a emporté. La

protégée d’Arnaud Chaillé-Chaillé est toute neuve. Ses débuts victorieux, au

printemps, avaient été brillants. Puis elle avait effectué sa rentrée automnale

face à l’élite et avait accusé le coup (5e). Ensuite, elle a repris

sa marche en avant qui a culminé à sa victoire dans le Prix Bournosienne (Gr3).

En progrès, Triana du Berlais a également été parfaitement montée par Mathieu

Carroux. Ce dernier a démarré de bonne heure et a creusé un petit écart que

Caresse d’Estruval n’a pu combler, d’autant qu’elle rendait trois kilos à

l’élève de Jean-Marc Lucas. Sœur d’Aubusson

(Ballingarry), Triana du Berlais devrait faire comme lui et progresser avec

l’âge. C’est d’ailleurs l’impression que nous a laissée sa victoire dans le

Prix Bournosienne.