Apilobar de bout en bout

Autres informations / 05.11.2015

Apilobar de bout en bout

LE

CROISÉ-LAROCHE, MERCREDI

 

PRIX DALAKHANI (F)

APILOBAR DE BOUT

EN BOUT

Apilobar

(Slickly) a remporté de bout en bout le Prix Dalakhani (F), mercredi sur

l’hippodrome du Croisé-Laroche. Rapidement placé aux avant-postes, il a imposé

un rythme plutôt lent à la course. Le pensionnaire de Fabrice Vermeulen a

débuté son accélération dans le tournant final, ce qui lui a permis de prendre

la prendre la mesure de ses rivaux. Le favori, Ashkoul (Tamayuz) a voyagé dans le sillage des animateurs mais n’a

pas eu l’accélération suffisante quand il a trouvé une ouverture. Le

pensionnaire d’Alain de Royer Dupré se classe troisième de l’épreuve. Friday Night Light (Air Chief Marshal)

est revenu de loin. Il a fini fort et vient prendre, tout à la fin, la deuxième

place. Le jockey du lauréat, Pierre-Charles Boudot, a déclaré : « Son entraîneur m’avait dit qu’il avait

fait des progrès après ces deux dernières sorties. Je pense que cela a été

bénéfique et aujourd’hui il s’impose plaisamment. »

Apilobar restait sur une troisième place dans le Prix

des Camélias (G), à Lyon, le 13 octobre après avoir débuté sixième à

Saint-Cloud.

 

Une famille

polyvalente

Apilobar est le quatrième produit de Popée (Take Risks). Cette jument s’est

notamment classée deuxième du Prix de la Seine (L) à Longchamp et quatrième du

Prix Cléopâtre (Gr3). Elle a également produit Take a Break (Sunday Break), qui a remporté, à 4ans, le Maiden

Hurdle à Newton Abbot, en Grande-Bretagne, sur les haies. La deuxième mère

d’Apilobar est Pop Out (Ecossais)

qui s’est placée trois fois à 3ans. Elle a également donné Viker de Kervi (Tiger Groom) qui compte plusieurs victoires en plat

et en obstacle. Il s’agit de la famille de Bybus,

qui a remporté la Coupe de Marseille (L) mais aussi Brisby, qui a remporté le Prix Occitanie (L) et a terminé troisième

du Prix André Baboin (Gr3).