Australie : uniformisation de la taxe prélevée sur les paris hippiques

Autres informations / 13.11.2015

Australie : uniformisation de la taxe prélevée sur les paris hippiques

 

L’institution des courses de l’État australien de la

Nouvelle-Galles du Sud vient de gagner un combat qu’elle menait contre le

gouvernement pour introduire la parité avec l’État de Victoria, concernant les

taxes prélevées sur le pari hippique. Jusqu’à présent, pour 100 dollars

australiens joués, 83 étaient reversés au parieur, les 17 restants étant

répartis entre le gouvernement de l’État concerné, celui du pays entier, le

secteur économique des courses et l’organisme preneur de paris (le TAB). Or, le

taux prélevé par l’État de Nouvelle-Galles du Sud était de 3,22, soit un taux

largement supérieur à celui prélevé par les autres États australiens. L’État de

Victoria se contente de 1,28 %, alors que d’autres États comme la Tasmanie ne

prélèvent rien du tout. Cela jouait évidemment sur les ressources que perçoit le

secteur des courses de chaque État : celui de Victoria recevait 100

millions de dollars australiens de plus par an que celui de Nouvelle-Galles de

Sud. Le gouvernement de Nouvelle-Galles du Sud a initialement accepté de donner

10 millions de dollars australiens pour organiser les Championship Series en 2015. Il avait fait de même en 2014. Mais

cette fois, le gouvernement a accepté de baisser son taux de prélèvement pour

arriver au niveau de celui de Victoria, sur une période de cinq ans. Un

échéancier de la baisse des prélèvements a même été entériné. Sur la période

transitoire de cinq ans, les ressources des courses de l’État de Nouvelle-Galles

du Sud augmenteront progressivement (+ 50,2 millions de dollars australiens

lors de la saison fiscale 2019/2010). Au-delà, les revenus supplémentaires des

courses de l’État devraient atteindre approximativement 70 millions de dollars

australiens.