Baling defender défend victorieusement son titre

Autres informations / 12.11.2015

Baling defender défend victorieusement son titre

ANGERS, MERCREDI

 

PRIX GASTON DESPRÈS (L)

BALING DEFENDER DÉFEND VICTORIEUSEMENT SON

TITRE

Il n’y a pas eu de faux

train dans le Prix Gaston Desprès, mercredi sur l’hippodrome angevin

d’Eventard. Dans ce steeple-chase au statut de Listed-race, par ailleurs Grand

Steeple local, la représentante de Guy Denuault, Splendide Bontée (Califet), a animé l’épreuve à un rythme soutenu

et régulier. Le favori de l’épreuve, Tout

Rouge (Dom Alco), évoluait non loin de la tête, en quatre ou cinquième

position, précédant de quelques places le tenant du titre, Baling Defender (Ballingarry) et Ancolie de Cotte (Dom Alco). Toujours aussi entreprenante dans le

dernier tournant, Splendide Bontée tenait en respect ses rivaux. Tout Rouge

s’était quelque peu rapproché, à l’image de Baling Defender, pointé à la

quatrième place dans l’ultime courbe. Ce dernier a prolongé son effort dans la

ligne d’arrivée pour progresser côté intérieur. Le futur lauréat a pris le

meilleur, après le saut de l’ultime haie, sur l’animatrice, courageuse en diable.

On remarquait un peu plus loin la très bonne fin de course d’Ancolie de Cotte,

venue priver Tout Rouge de la troisième place.

Révélation de

l’arrière-saison 2014, durant laquelle il avait remporté trois "steeple"

consécutifs, dont ce Prix Gaston Desprès, Baling Defender était, en revanche,

totalement passé au travers son meeting d’hiver palois (deux fois arrêté en

deux tentatives). Ce représentant de Sylvie Ringler, entraîné par Joël

Boisnard, a été ménagé depuis lors et n’a couru que trois fois lors de ce

second semestre. Il semble capable de jouer les prolongations dans de

meilleures conditions que l’an dernier au cours des prochaines semaines.

 

La famille de Marildo

Lauréate de petites

épreuves en province, Suave Marie

(Suave Dancer), la mère de Baling Defender, a produit six gagnants dont Marie d’O (Librettist), deuxième du

Prix des Jouvenceaux et Jouvencelles (L) à 2ans. La mère suivante, Mary’s Dance (Groom Dancer), compte une

victoire lors de ses débuts à Évry. Au haras, elle a donné également Mary Linda (Grand Lodge) qui a produit

deux éléments black types en Indian

Beauty (Mujadil) et Indian Cat

(One Cool Cat). La troisième mère, Marike

(Nasram), est devenue célèbre en tant que mère du cheval de fer Marildo (Romildo), lauréat du Prix

Ganay (Gr1) à l’âge de 7ans. Marike est par ailleurs la grand-mère de Mary Linoa (L’Émigrant), une lauréate

du Prix Marcel Boussac (Gr1).

Nouveau !

VISIONNEZ LA VIDÉO DE LA COURSE

"JDG vidéo" est un nouveau service

offert par JDG, en partenariat avec Equidia et France Galop.

Cliquez ici pour revoir

la course en vidéo

 

Lien à insérer

http://www.jourdegalop.com/video.php