Banal se surpasse et ouvre son palmarès

Autres informations / 19.11.2015

Banal se surpasse et ouvre son palmarès

ARGENTAN, MERCREDI

 

PRIX ADRIEN BESNOUIN (D)

BANAL SE SURPASSE ET

OUVRE SON PALMARÈS

Plusieurs concurrents du Prix Adrien Besnouin (D) ont brûlé

inutilement de l’énergie durant les deux premiers kilomètres de l’épreuve,

mercredi à Argentan. Il faut dire que la course ne s’est pas déroulée à un

rythme élevé, contraignant notamment la grande favorite, Belarderie (Al Namix), à s’installer en tête à un tour du but. Cela

ne l’a pas empêchée de continuer à s’user sur son mors. Derrière elle, Baronne Picsou (Great Pretender), elle

aussi brillante, et Bangkok Inn

(Laverock) évoluaient tout près, alors qu’on remarquait Banal (Balko) en queue du petit peloton. Progressant à l’extérieur

dans le dernier tournant, Banal s’est retrouvé à la lutte dans la phase finale

avec Baronne Picsou. Ces deux-là se sont livré un beau duel duquel est ressorti

gagnant le fils de Balko (Pistolet

Bleu). Trois longueurs plus loin, Bangkok Inn a pris le meilleur sur Baresca Hana (Maresca Sorrento) et

Belarderie qui a payé à la fin sa débauche gratuite d’énergie. Auteur de sept

sorties jusqu’alors, Banal n’avait jamais réussi à gagner et restait sur une

quatrième place dans un "réclamer" à Machecoul. Ces "lignes"

ne lui octroyaient pas de chance prépondérante. Le déroulement de la course

(rythme peu élevé) et le fait d’être resté décontracté au dernier rang ont

certainement joué en sa faveur.

 

La lignée de Saturbaine

Si Kassing (Paassing Sale), la deuxième

mère de Banal, compte une victoire, c’est la mère suivante, Saturbaine (Djarvis) qui retient

l’attention dans cette famille. Elle compte trois succès, dont deux en

obstacle, et s’est imposée à Auteuil. Au haras, Saturbaine a notamment donné Jupon Bleu (Passing Sale), titulaire de

sept victoires en obstacle et de presque 200.000 euros de gains.