Bondi beach, l’autre 3ans

Autres informations / 03.11.2015

Bondi beach, l’autre 3ans

INTERNATIONAL

 

FLEMINGTON (AU),

MARDI

 

EMIRATES MELBOURNE CUP (GR1)

BONDI BEACH,

L’AUTRE 3ANS

Ils sont vingt-quatre au départ du Melbourne Cup (Gr1),

la course qui arrête une nation. Le terrain est déclaré bon pour ce handicap

Gr1 qui s’annonce assez ouvert. Au départ, quelques-uns des meilleurs stayers

anglais et irlandais face au meilleur stayer japonais, et des

australiens qui ne se laisseront pas faire.

 

Bondi Beach pour

continuer la domination des 3ans chez les stayers

Aucun 3ans n’a remporté le Melbourne Cup depuis…

1941 ! Autant dire que Bondi Beach

(Galileo) aura fort à faire dans cette course, d’autant plus qu’il a hérité du

18 à la corde. Aidan O’Brien tente le pari avec ce poulain, qui s’est classé

deuxième d’un St. Leger de Doncaster (Gr1) mouvementé. Aidan O’Brien a deux

bons stayers de 3ans prometteurs dans ses boxes : Bondi Beach et Order of St George (Galileo). Le second

nommé a besoin de terrain souple, là où Bondi Beach est mieux en bon terrain.

Ce sera le cas ce mardi. Les 3ans ayant défié leurs aînés dans la catégorie des

stayers ont connu de la réussite

cette année, avec Vazirabad

(Manduro), victorieux du Prix Royal Oak (Gr1), et Order of St George (Galileo), impérial dans le St. Leger irlandais

(Gr1). Bondi Beach peut marcher dans leurs traces même si le défi qui l’attend

est encore plus imposant : il n’y a pas que les européens face à lui.

Aidan O’Brien aura deux pensionnaires au départ. Kingfisher (Galileo), bon deuxième du

Gold Cup d’Ascot, reste sur deux sorties plutôt moyennes. C’était cependant en

terrain souple et il peut se racheter en bon terrain.

 

Trip to Melbourne

Gagnant de l’Ascot Gold Cup (Gr1), Trip to Paris (Champs Élysées) n’a pas loupé ses débuts

australiens, concluant deuxième du Caulfield Cup (Gr1), sur une distance de

2.400m trop courte pour ses aptitudes. Trip to Paris portera 55 kilos. Sur sa

dernière sortie, il a les moyens de participer à l’arrivée et de prendre sa

revanche sur Big Orange (Duke of

Marmalade) et Max Dynamite (Sunday

Break), qui l’ont battu depuis Royal Ascot.

Big Orange a hérité du 23 dans les stalles. C’est un

cheval dur et il est meilleur en allant devant et en repartant sous les

attaques. Avec ce numéro en dehors, ses chances s’annoncent compromises. Max

Dynamite représente l’entraînement du globe-trotter Willie Mullins. Le cheval a

fait impression dans le Longsdale Cup (Gr2) en terrain souple. Toutefois, la

piste sera bonne, ce mardi à Flemington, ce qui ne va pas l’avantager. En

principe, il a les atouts pour briller dans un Melbourne Cup, alliant tenue et

capacité d’accélération.

Côté anglais, citons encore le top weight, Snow Sky

(Nayef). Le pensionnaire de Sir Michael Stoute, placé d’un St. Leger (Gr1), est

un vrai stayer et a montré ses limites sur 2.400m cette année. Sa sortie

dans le Caulfield Cup n’est pas encourageante puisque, après avoir eu un

parcours en or, il est complètement resté là au moment du sprint. Il est

difficile de lui voir une première chance. Il est associé à Ryan Moore qui

continue son périple autour du monde.

 

Red Cadeaux de

retour

Impossible de parler de Melbourne Cup sans citer le

vétéran Red Cadeaux (Cadeaux

Généreux). Le pensionnaire d’Ed Dunlop est une star en Australie, où il a un barn

de quarantaine à son nom. Trois fois deuxième de ce Gr1 en quatre tentatives,

il se transforme sur ce tracé en particulier et en Australie en général. Ses

dernières sorties ne sont pas des plus encourageantes, mais ce serait une

erreur que de le rayer d’emblée.

 

Fame Game, en

souvenir d’Admire Rakti

Comme en 2014, le favori de ce Melbourne Cup est

japonais. Il s’agit de Fame Game

(Heart’s Cry), qui tentera de faire oublier le douloureux souvenir d’Admire Rakti (Heart’s Cry), qui s’est

mortellement accidenté dans le Melbourne Cup 2014. Attention à Fame Game :

il a la tenue nécessaire pour faire la distance et possède une vraie pointe de

vitesse. Il était la note du Caulfield Cup où, après avoir patienté sagement

parmi les derniers, il avait fini très fort en pleine piste. Ce sera plus

difficile pour Hokko Brave (Marvelous

Sunday), avec le 20 dans les stalles. Il reste malgré tout un double placé de

Tenno Sho-Printemps (Gr1).

 

Côté australien…

En qualité pure, le meilleur australien au départ est Criterion (Sebring), récent très bon

deuxième du Cox Plate (Gr1). Il a prouvé qu'en Australie, il faisait bien

partie des meilleurs mais il n’est pas écrit qu’il puisse s’adapter à cette

distance. Avec le 4 à la corde, la méfiance est de mise. Attention à Our Ivanhowe (Soldier Hollow) –

ex-Ivanhowe – qui a commencé à trouver ses marques sur son nouveau continent.

S’il se sort de son 22 dans les stalles, c’est une possibilité. Attention aussi

à Preferment (Zabeel). Il vaut mieux

que sa neuvième place dans le Cox Plate. Il adore Flemington et n’est pas à

négliger.

 

Pour accéder à la liste des partants, cliquer :

http://www.jourdegalop.com/documents/link_pdf/partantsMELBOURNECUP.pdf