Caresse d’estruval xx se balade pour ses débuts en steeple

Autres informations / 26.11.2015

Caresse d’estruval xx se balade pour ses débuts en steeple


 


 

AUTEUIL, MERCREDI

 

PRIX ELSENEUR

CARESSE D’ESTRUVAL XX SE BALADE POUR SES DÉBUTS EN STEEPLE

La championne en herbe Caresse d’Estruval XX

(Poliglote) a été l’éclair de classe de la

réunion. Pour ses premiers pas en steeple, elle a remporté le Prix Elseneur dans

un canter. Elle a ainsi fait honneur à sa mère, Ombre d’Estruval

(Nikos), meilleure pouliche de sa promotion sur les haies, avant d’être un

steeple-chaser de premier plan. Caresse d’Estruval a aussi été l’une des bonnes

femelles sur les haies et a tout pour devenir le numéro un sur les gros

obstacles à 4ans. Elle est déjà la meilleure 3ans vue sur le steeple d’Auteuil

cette année. Après ce premier succès en steeple, Caresse d’Estruval va maintenant

prendre un long repos. Elle ne sera revue qu’à l’automne prochain, avec le Prix

Maurice Gillois (Gr1) en toile de fond.

 

Un succès écrasant

La course a été animée par Amixmoon (Al

Namix) et l’AQPS Castletown (Poliglote). Caresse d’Estruval a patienté à

l’arrière-garde, avant de se rapprocher sur la main de son jockey, Kévin Nabet,

pour sauter le brook. Après avoir négocié le bull-finch sans difficulté, elle a

fait mouvement en dehors pour franchir la double barrière. D’elle-même, Caresse

d’Estruval a pris l’avantage à Castletown, son compagnon d’entraînement chez

Guillaume Macaire, avant de se détacher sans que son jockey ne bouge. Elle a

passé le poteau sept longueurs devant Castletown. Ce dernier a enlevé tous les

steeples pour 3ans proposés à Auteuil en 2015 (hors "réclamer") … En

l’absence de Guillaume Macaire, Bernard Le Gentil, propriétaire-éleveur de

Caresse d’Estruval, nous a déclaré : « La pouliche n’était pas du tout éprouvée par sa deuxième place dans le

Prix Bournosienne (Gr3). Son entraîneur lui a fait passer le steeple pour voir

ce que cela donnait. Et juste après, il m’a appelé pour me dire qu’elle avait

sauté comme si elle avait fait cela toute sa vie… Aujourd’hui, avez-vous vu

comment elle a franchi le bull-finch ? Nous avons pris la décision de la

courir ce mercredi pour l’avancer en vue de l’année prochaine. Mais j’étais

très tendu avant cette course. Le camion est là et elle va rentrer au haras à

présent, prendre du repos et profiter des herbages du printemps, si bien que

vous ne la verrez pas au premier semestre. Elle reviendra à l’automne 2016. »

Derrière Caresse d’Estruval et Castletown, c’est La

Pleine Lune (Early March) qui a accroché la troisième place, réalisant une

belle performance pour ses débuts en steeple. Frère de Royale Flag

(Nickname), gagnante du Prix Maurice Gillois (Gr1) 2014, Mister Bali

(Califet) doit être revu. Après une grosse faute à la rivière du huit, il a été

arrêté devant l’oxer.

 

Une fille d’Ombre d’Estruval

Comme son nom l’indique, Caresse d’Estruval a été élevée par

ses propriétaires, les époux Le Gentil. Sa mère, Ombre d’Estruval (Nikos),

avait démontré sa classe en remportant les Prix Bournosienne (Gr3), Wild

Monarch et de Chambly (Ls). Elle avait aussi terminé deuxième des Prix

Ferdinand Dufaure (Gr1) et des Drags

(Gr2). Caresse d’Estruval est son deuxième produit après

As d’Estruval. "As" a gagné le Prix Triquerville (L) 2014.

« Après "As", elle a donné Caresse et a actuellement

un foal par Saint des Saints, nous avait dit Bernard Le Gentil.

Elle a été vide entre les deux. Et cette année, elle est retournée à Poliglote.

Jeune, "Caresse" a toujours été très gentille et n’a posé

aucun problème à l’élevage. »

Deuxième mère d’As d’Estruval, Grotte d’Estruval (Zayyani),

a gagné une seule course, un steeple à Auteuil. Au haras, outre Ombre d’Estruval,

elle a produit Talent d’Estruval (Nononito), troisième du

Prix Ferdinand Dufaure (Gr1).