Arqana 2015 : de nouveaux records, pour la quatrième année consécutive

Autres informations / 12.12.2015

Arqana 2015 : de nouveaux records, pour la quatrième année consécutive

ARQANA 2015 : DE NOUVEAUX RECORDS, POUR LA QUATRIÈME ANNÉE CONSÉCUTIVE

Mardi dernier, la vente d’élevage, dernière vacation de l’année pour Arqana, s’est conclue sur un volume d’enchères très proche du plus haut niveau historique enregistré en 2014 et a permis à l’agence de ventes d’établir un nouveau record de chiffre d’affaires annuel, à 123,7 millions d’euros (ventes amiables incluses). Ce total représente une progression de 3% par rapport à 2014, alors que les principaux concurrents européens d’Arqana ont légèrement décliné. Sur les cinq dernières années, la croissance du volume d’enchères et de transactions amiables post-ventes est de +63%.

Le prix moyen global croît quant à lui de 6% pour atteindre le chiffre record de 47.717€.

L’année 2015 a également été marquée par le top price de 2.600.000€ réalisé par un fils de Dubawi et Pacifique lors de la vente de yearlings d’août, battant un record vieux de plus de 10 ans.

LE MARCHÉ DES YEARLINGS DE PLAT ET OBSTACLE ENREGISTRE DES RÉSULTATS RECORDS

Le marché deauvillais des yearlings a fait preuve d’une excellente vitalité en 2015. À l’issue des quatre vacations consacrées à cette tranche d’âge, le cap des 1.000 yearlings vendus a été franchi pour seulement la deuxième fois dans l’histoire d’ARQANA. Le chiffre d’affaires global a atteint 65.011.500€ (transactions amiables incluses), contre 62.492.200€ à la même date l’année dernière, ce qui représente une hausse de plus de 4%.

La forte croissance se poursuit en août

La vente de yearlings d’août a enregistré des résultats records. Le chiffre d’affaires (42.771.000€) a progressé de plus de 8%, ce qui représente la hausse la plus importante parmi les quatre principales ventes de yearlings européennes. Il avait déjà enregistré un bond de plus de 13% l’année précédente. La vacation 2015 a été marquée par la vente du yearling mâle le plus cher en Europe cette saison, le fils de Dubawi et Pacifique présenté par l’Écurie des Monceaux et adjugé 2.600.000€ à John Ferguson, représentant du cheikh Mohammed Al Maktoum. Sur l’ensemble des trois jours, trois poulains ont été adjugés à plus d’un million d’euros.

Le prix moyen qui s’établit à 163.292€ est le meilleur jamais réalisé pour une vente d’août (+ 10%). Le prix médian de 95.000€ constitue également un record (+ 5%). Le pourcentage de vendus atteint quant à lui le score très satisfaisant de 78%. Un large éventail d’acheteurs a une fois de plus fait le déplacement à Deauville, affluant notamment d’Afrique du Sud, d’Australie, d’Asie, des États-Unis, du Moyen-Orient, de Grande-Bretagne, Allemagne, Irlande, Italie, Scandinavie, Europe Centrale, etc.

 

La v.2 fait ses preuves et révèle la bonne Trixia

La troisième édition de la vente de yearlings v.2 a enregistré des résultats très satisfaisants quoiqu’en retrait des chiffres exceptionnels obtenus l’an dernier – le pourcentage de vendus avait alors dépassé les 91% et le chiffre d’affaires avait bondi de 68%. Par rapport à 2013, le volume d’enchères croît de plus de 35% et le prix moyen de 26%. Trois lots se sont vendus à 100.000€ et plus cette année, alors que le top price avait plafonné à 90.000€ en 2014.

En seulement trois années d’existence, cette vente axée sur la précocité s’est fermement ancrée dans le calendrier. Elle est devenue un véritable objectif tant pour les vendeurs, qui ciblent des poulains présentant le profil le plus adapté, que pour les acheteurs à la recherche de produits abordables, capables de briller dès leur année de deux ans.

La v.2 a également brillé à travers les très beaux résultats en courses de ses graduates. Son porte-drapeau est l’invaincue Trixia (Siyouni), achetée 85.000€ par Alain Decrion pour le compte de Jean-Claude Seroul lors de la vacation 2014. Cette pouliche s’est imposée de toute une classe dans le Prix des Réservoirs (Gr3) et a par la même occasion remporté haut la main le Challenge v.2 Beachcomber Hotels qui offre à l’entourage du meilleur 2ans issu de la v.2 un séjour de rêve dans un des hôtels Beachcomber de l’île Maurice.

Le marché d’octobre se consolide

L’édition 2015 de la vente de yearlings d’octobre a enregistré un volume d’affaires de 15.837.500€, presque équivalent au record historique de l’an passé. Le prix moyen s’élève à 36.054€, un chiffre également quasi stable par rapport à l’an passé, et le prix médian s’établit à 25.000€. Le taux de vendus a réalisé une belle progression pour atteindre 79% (+ 3 points par rapport à 2014). Le marché a été très soutenu grâce à l’activité conjuguée des acheteurs français, des professionnels étrangers installés en France, des entraîneurs européens qui font régulièrement courir en France et des pinhookers.

 

Les yearlings d’obstacle en locomotive de la vente d’automne

Organisée pour la deuxième année consécutive sur deux jours, la dernière session de yearlings programmée dans le cadre de la vente d’automne a enregistré de très bons résultats avec notamment un chiffre d’affaires de 3.350.000€, indicateur en progression de 7% par rapport à l’édition passée. Le prix moyen atteint 13.287€, soit une hausse de plus de 8%. En revanche, le taux de vendus fléchit à 71%.

 

LE MARCHÉ DES 2 ANS DE PLAT NE CESSE DE PROGRESSER

La Breeze Up 2015, organisée au mois de mai à Saint-Cloud, a une nouvelle fois battu ses propres records et conforté son statut de deuxième meilleure vente européenne sur ce segment de marché. Elle a enregistré des indicateurs records avec un chiffre d’affaires de 8.203.000€, en hausse de plus de 21% par rapport à 2014. 74% des poulains ont changé de main à un prix moyen de 93.216€, ce qui représente également une hausse de 21%. 31 poulains ont dépassé la barre symbolique des 100.000€ contre 19 en 2014, pour un catalogue de taille comparable. Le catalogue 2015 a d’ores et déjà révélé de très bons chevaux, à l’image des prometteurs Siyounor, Al Shahaniya, Maximus Aurelius et surtout le gagnant de Groupe 1 Robin of Navan (American Post). Acheté 47.000€ par Stroud Coleman Bloodstock et entraîné en Grande-Bretagne par Harry Dunlop, ce poulain qui était présenté par l’écurie irlandaise Bansha House Stables s’est imposé dès le mois de juillet avant de remporter coup sur coup une Listed, le Prix de Condé (Gr3) et le Critérium de St-Cloud (Gr1). Il totalise déjà plus de 380.000€ de gains.

En 2016, la Breeze Up aura lieu pour la première fois sur l’hippodrome de Deauville, au sein d’un week-end de Pentecôte prestigieux proposant également la réunion des Poules d’Essai.

La deuxième session des 2 ans de plat de l’année, organisée dans le cadre de la vente d’été à Deauville, a affiché un prix moyen de 21.356€, légèrement supérieur à celui obtenu l’an passé et un chiffre d’affaires équivalent. Le marché s’est en revanche montré très sélectif et le taux de vendus s’établit à seulement 58%.

UNE DEMANDE SOUTENUE, MAIS SÉLECTIVE POUR LES CHEVAUX À L’ENTRAÎNEMENT

La demande pour les chevaux à l’entraînement à fort potentiel a été plus soutenue que jamais tandis que le marché a été plus inégal pour les catégories inférieures. Les investisseurs britanniques et irlandais se sont une nouvelle fois montrés incontournables sur les bons profils à vocation obstacle, confirmant l’excellence de l’élevage et de l’entraînement français dans cette discipline. Les bons chevaux de plat ont suscité l’intérêt d’acheteurs australiens, américains, d’Asie ou encore du Moyen-Orient. La vente de "l’Arc", au concept unique dans le paysage mondial des ventes aux enchères puisqu’elle offre la possibilité d’acquérir des chevaux de très haut niveau, dont certains peuvent courir dès le lendemain lors de la prestigieuse réunion du Prix de l’Arc de Triomphe, a vu deux chevaux dépasser la barre du million d’euros. Le lauréat de Groupe 1 Prince Gibraltar a été adjugé 1.350.000€ à son éleveur Jean-François Gribomont qui a racheté les parts de ses associés, tandis que la gagnante de Groupe 3 Wekeela a été achetée 1,1 million d’euros par Oceanic Bloodstock pour le compte du propriétaire américain Martin Schwartz.

LES VENTES DE STORES SOUFFRENT DU MANQUE D’OFFRE DE QUALITÉ

Le marché des stores (chevaux inédits à vocation obstacle) s’est montré très sélectif cette année : tandis que les individus répondant à tous les critères des acheteurs ont réalisé de bons prix, le manque de profils de ce type s’est matérialisé par une chute du pourcentage de vendus et du chiffre d’affaires global.

LA VENTE DE PUR-SANG ARABES SE DÉVELOPPE D’ANNÉE EN ANNÉE

La vente de pur-sang arabes, organisée en partenariat avec l’AFAC, est la seule vente en France dédiée à ce segment. Ce marché montre beaucoup de vitalité tant sur les chevaux à l’entraînement que sur les jeunes. En 2015, le chiffre d’affaires a progressé de 27% pour s’établir à 2.457.000€ et le prix moyen de 16% (35.100€). 

 

ARQANAONLINE.COM RENCONTRE LE SUCCÈS DÈS SES PREMIÈRES VENTES

Outil inédit dans le paysage des ventes aux enchères de chevaux en Europe, arqanaonline.com est une plate-forme de ventes aux enchères en ligne qui permet de valoriser des chevaux ou parts de chevaux de grande valeur, au rythme de « une vente = un cheval ». Lancé en juillet 2015, ce portail innovant a immédiatement suscité l’adhésion des vendeurs, qui ont salué une nouvelle opportunité de mise sur le marché en dehors des périodes de ventes « physiques », ainsi que des acheteurs, qui ont été conquis par l’ergonomie et la fiabilité du service.

Pour la deuxième vente organisée sur arqanaonline.com, une part de l’étalon tête de liste Siyouni a été adjugée 355.000€ au haras britannique Hesmonds Stud à l’issue d’une bataille d’enchères particulièrement animée, opposant des investisseurs français, anglais, irlandais, australiens et américains, dont certains n’avaient jamais acheté de parts d’étalons auparavant. La part de Siyouni avait été proposée au tarif de 28.000€ lors de la syndication de l’étalon en 2011.

Quelques semaines plus tard, les enchères sont montées jusqu’à 50.000€, pour une part de l’excellent étalon d’obstacle Martaline, qui fera la monte au prix de 10.000€ en 2016.

Enfin, une nouvelle part de Siyouni a été adjugée 355.000€ à Merriebelle Irish Farm LTD. Cette nouvelle vente de part d’étalon sur arqanaonline.com a suscité beaucoup d’intérêt de la part des investisseurs français et européens qui se sont livrés à une belle bataille d’enchères. Les deux parts de Siyouni vendues à quelques semaines d’intervalle ont été adjugées au même prix. Il est intéressant de constater que certains enchérisseurs battus lors de la première vente se sont montrés à nouveau très actifs et que de nouveaux enchérisseurs ont fait leur apparition.

 

 

ÉRIC HOYEAU : « DEPUIS 2006, UN CHEMIN INCROYABLE A ÉTÉ ACCOMPLI »

« L’année 2015 a été exceptionnelle pour Arqana et c’est une grande satisfaction de conclure l’exercice avec un chiffre d’affaires annuel record de 123,7 millions d’euros, un indicateur qui progresse de 3.2% par rapport à l’année 2014. Ces résultats sont la récompense du travail sans relâche de nos équipes, du FRBC, mais aussi et surtout de la confiance grandissante que nous accordent nos clients acheteurs et vendeurs, sur tous les segments de marché. Ces résultats démontrent aussi la solidité du modèle Arqana qui repose sur deux piliers essentiels : le rayonnement international des ventes de Deauville, particulièrement à l’occasion des ventes d’août, décembre et de "l’Arc" et la profondeur de notre marché intérieur. C’est en effet parce qu’elle s’appuie sur le meilleur système de courses en Europe qu’Arqana a obtenu d’excellents résultats sur des ventes s’adressant à une clientèle majoritairement française ou constituée d’Européens visant une exploitation en France. Dans un autre registre, l’année 2015 a une fois encore mis en évidence l’esprit d’innovation d’Arqana. En lançant avec succès arqanaonline.com, nous démontrons à nouveau notre capacité à répondre toujours mieux aux besoins de nos clients en nous adaptant à un monde qui évolue et offre de nouvelles potentialités.

Si des signes d’une plus grande sélectivité de la demande sont apparus cette année et doivent nous inciter à toujours mieux soigner notre travail de sélection, nous abordons l’année 2016 avec confiance. La saison à venir sera jalonnée de nouveautés avec notamment l’organisation pour la première fois de la Breeze Up à Deauville, lors du grand week-end des Poules d’Essai et l’organisation de la Vente de "l’Arc" à Chantilly. 2016 sera également marquée par le 10e anniversaire de la création d’Arqana. Depuis 2006, un chemin incroyable a été accompli ; cet anniversaire ne sera cependant qu’une étape puisque nous sommes plus que jamais animés par la volonté de continuer à faire progresser nos ventes pour les dix prochaines années ! »