Capallyne laisse une belle impression

Autres informations / 09.12.2015

Capallyne laisse une belle impression

CAGNES-SUR-MER, MERCREDI

 

PRIX DES CITRONNIERS (DEUXIÈME PELOTON)

CAPALLYNE LAISSE UNE BELLE IMPRESSION

De bons bruits circulaient sur ce deuxième peloton du Prix des Citronniers, ce mercredi à Cagnes-sur-Mer. Ils ont été justifiés car nous avons certainement vu la meilleure 3ans du meeting qui ne fait que commencer. Elle se nomme Capallyne (Lauro) et elle s’est imposée avec la manière dans ce Prix des Citronniers (deuxième peloton). Installée au centre du peloton par son jockey, Angelo Gasnier, elle a patienté jusqu’au bout de la ligne des bords de mer. Elle s’est alors rapprochée facilement à l’intérieur de Plaisir d’Amour (Linngari) et La Rockela (High Rock), qui dirigeaient les débats. Sans qu’Angelo Gasnier ne la sollicite à la cravache, Capallyne s’est détachée aisément pour l’emporter de dix longueurs. Elle a fait éclater le peloton, comme en témoignent les écarts à l’arrivée : dix longueurs, huit longueurs et demie, dix longueurs et cinq longueurs. La pouliche d’André Pommerai devrait répéter au cours du meeting. À l’image de Galatzina (Martaline), gagnante du premier peloton du Prix des Citronniers, Capallyne avait couru en plat, étant victorieuse à deux reprises, sur 1.600 et 2.000m. « Capallyne m’épate un peu, elle l’a fait facilement, a déclaré Laurent Viel, entraîneur de la pouliche au micro d’Equidia. Toutefois, il faut voir ce qu’il y avait dans le lot. J’étais assez confiant. Elle avait bien débuté en gagnant sur le mile. Elle nous avait un peu surpris. Elle avait répété ensuite en gagnant une bonne course au Lion-d’Angers. Elle a fait sa petite carrière en plat alors qu’elle était destinée à l’obstacle. Nous l’avions gardée pour le meeting. Elle est très sérieuse sur l’obstacle. Nous allons regarder le programme pour la suite. »

La deuxième place est revenue à la bien née Norok (Turgeon), qui a bien fini pour devancer Plaisir d’Amour, laquelle avait durci la course au dernier passage en face, tout en se montrant fautive à la dixième haie du parcours.

 

La nièce de Tomeho

Coélevée par André Pommerai et Gérard Verger, Capallyne est la fille de Lauro et de Taqdaaly (Medaaly), placée sur les haies lors de deux de ses quatre sorties. Capallyne est la seule lauréate de sa mère pour le moment. Elle est la nièce du bon Tomeho (Ungaro), vainqueur du Grand Steeple-Chase d’Angers (L), deuxième du Prix du Président de la République (Gr3) et du Grand Prix de la Ville de Nice (Gr3).