De tréville, d’une courte tête

Autres informations / 06.12.2015

De tréville, d’une courte tête

Le Prix du Grand Palais (B) se court sur la distance de 1.950m. Ce tracé a comme particularité de se terminer au second poteau. C’est Pilansberg (Rail Link), les oreilles pointées en avant, qui a pris les commandes de la course. Il a imposé aux quatre autres concurrents une cadence peu soutenue. Ce n’est qu’à deux cent mètres du premier poteau d’arrivée que la course a accéléré. Le pensionnaire de David Smaga a été pris de vitesse et c’est finalement le favori de la course, De Tréville, qui est venu prendre la tête. Ce dernier a été accompagné et poussé à son extérieur par riven Light (Raven’s Pass). À l’arrivée, De Tréville conserve une courte tête et résiste au très bon retour de Riven Light. Ce dernier avait débuté deuxième derrière un certain Karar (Invinble Spirit), qui vient de prendre le premier accessit du Prix de Fontainebleau (Gr3). L’animateur de la course, Pilansberg, termine à la troisième place. De Tréville effectuait sa rentrée Le représentant de Rashit Shaykhutdinov a gagné dès sa deuxième sortie publique. C’était à l’occasion du Prix Vaublanc (F), sur les 1.400m de l’hippodrome de Chantilly. Lors de sa dernière sortie de 2014, le fils de Dar re Mi prenait le premier accessit du Prix des Chênes (Gr3). Rallongé à cette occasion, De Tréville courait bien pour conclure à une longueur et demie du lauréat, Evasive's First (Evasive). Engagé dans le Prix La Force (Gr3), le pensionnaire d’André Fabre a finalement été redirigé sur cette course B. Cette dernière acquise, De Tréville devrait maintenant se diriger vers les courses de Groupe.

Un pedigree pour être étalon

Outre le pedigree, le fils d’Oasis Dream est aussi un très beau poulain musculeux et possédant de l’influx, qui avait été acheté yearling 850.000 guinées à Tattersalls, par Charlie Gordon-Watson. Il est remarquablement bien né puisque c’est le premier produit de Dar Re Mi. La fille de Darara (Top Ville) a obtenu sa première victoire de Gr1 dans les Pretty Polly Stakes, à l’âge de 4ans. Elle a remporté par la suite les Darley Yorkshire Oaks (Gr1), avant d’être disqualifiée en France à l’occasion de sa tentative dans le Prix Vermeille (Gr1). Sa dernière victoire de Gr1 a été acquise sur l’hippodrome de Meydan, dans le Dubai Sheema Classic (Gr1). Si Dar Re Mi a remporté trois Grs1, sa mère, Darara, est aussi une gagnante de premier ordre. Lauréate de Gr1, elle a remporté le Prix Vermeille (Gr1). Darara est la sœur du champion Darshaan (Shirley Heights), lauréat d’un "Jockey Club" resté mythique, puisque ce dernier concluait devant Sadler’s Wells et Rainbow Quest. Dar Re Mi, la championne de Watership Down Stud, vient de donner naissance à une pouliche par Dubawi, le dimanche 22 mars dernier. Dar Re Mi a déjà une pouliche de 2ans par Dubawi qui ne devrait pas tarder à rejoindre l’entrainement de John Gosden. Elle a aussi un yearling par le crack Frankel et retournera cette année à Dubawi.?