La paimpolaise l’emporte avec autorité

Autres informations / 16.12.2015

La paimpolaise l’emporte avec autorité

PAU, MARDI

 

PRIX DE NAVARRENX

LA PAIMPOLAISE L’EMPORTE AVEC AUTORITÉ

Favorite de ce Prix de Navarrenx, La Paimpolaise (Linda’s Lad) a tenu son rang en s’imposant facilement. La pouliche qui défend les couleurs et l’entraînement de Guy Cherel a ainsi succédé aux bonnes Haigoa (Diktat) et Atuvuedenuo (Assessor). Toujours placée avantageusement aux premiers rangs, elle a bien sauté et s’est lancée à la poursuite de Malaga (Muhtathir), qui avait pris la tête à un tour de l’arrivée, dans la ligne droite. Sur le plat, La Paimpolaise a pris sûrement le meilleur pour se détacher dans les cent derniers mètres. Elle débute donc sa carrière sur les obstacles par un succès et possède une bonne marge de progression. Guy Cherel a expliqué au micro d’Equidia : « La Paimpolaise est une pouliche sérieuse. Je n’avais pas donné d’ordres précis à David [Cottin, son jockey, ndlr]. Mais elle est docile, facile devant. Malaga avait du gaz et La Paimpolaise est revenue l’emporter en pouliche appliquée. Elle n’en est pas encore à courir contre les meilleurs 4ans. D’ailleurs, la bonne épreuve des 4ans ne m’intéresse pas car lorsqu’on la gagne, on ne peut plus courir ensuite… Elle devrait courir sur les épreuves réservées aux femelles. »

La Paimpolaise a devancé Malaga, allante en début de course. La pensionnaire de Xavier Thomas-Demeaulte en a fait beaucoup, ce qui ne l’a pas empêchée de bien se comporter. Plus posée, elle devrait ouvrir son palmarès. Notons que la course a été amputée par une triple chute au premier passage de la ligne droite. En effet, Cougar de Sivola (Caballo Raptor) est tombée, entraînant dans sa chute Kapgirl (Kapgarde) et Tiphana (Early March).

 

Une mère gagnante à Auteuil

Élevée par la famille Plessis, La Paimpolaise est une fille de Linda’s Lad et de Médiévale (Lost World), lauréate du Prix Calabrais à Auteuil et du Prix de l’Amiénois à Enghien. Elle est la sœur de Bosphore (Califet), gagnant du Prix de Monein à Pau. La famille de La Paimpolaise est celle d’Hamada (Habitat), double vainqueur de Gr3 et quatrième du Prix de la Forêt (Gr1).

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.