"thistle", le nouveau "crack" des haies en angleterre

Autres informations / 20.12.2015

"thistle", le nouveau "crack" des haies en angleterre

ASCOT (GB), SAMEDI

 JLT LONG WALK HURDLE (GR1)

"THISTLE", LE NOUVEAU "CRACK" DES HAIES EN ANGLETERRE

Il n’y a pas eu de succès pour l’élevage français dans le JLT Long Walk Hurdle (Gr1), samedi à Ascot. Pas de quatrième victoire consécutive dans ce Gr1 pour le french bred Rêve de Sivola (Assessor). Mais nous avons assisté à l’avènement d’un champion sur les claies. Son nom ? Thistlecrack (Kayf Tara). Pour sa rentrée, il venait de s’imposer aisément dans le Long Distance Hurdle (Gr2), devant un certain Cole Harden (Westerner), lauréat du World Hurdle (Gr1) de Cheltenham. Il a confirmé brillamment ce succès dans le Long Walk Hurdle, devant une solide opposition, emmenée par Rêve de Sivola, Saphir du Rheu (Al Namix) et Dynaste (Martaline). Les deux derniers nommés ont déçu en s’avouant vaincus dès le tournant final. Seul Rêve de Sivola a tenté de tenir tête à Thistlecrack. Il est parti devant dès le départ et au deuxième tour de piste, il a durci la course. Au bout de la ligne d’en face, il était déjà bien cadencé par son jockey Richard Johnson. On pouvait même penser qu’il n’irait pas au bout. Mais Rêve de Sivola s’est montré courageux dans la ligne droite pour conserver le premier accessit, à huit longueurs cependant de Thistlecrack. Car lorsque celui-ci est arrivé à hauteur de Rêve de Sivola à l’entrée de la ligne droite, il n’a fait aucun doute qu’il allait l’emporter. En effet, le jockey du futur vainqueur n’avait pas encore bougé et il en avait "plein les mains". Entre les deux dernières claies, Thistlecrack s’est détaché sans que Tom Scudamore ne le sollicite. Et sur le plat, il a creusé l’écart pour l’emporter aisément. Thistlecrack a enlevé son deuxième Gr1, après son succès dans le Sefton Novices’ Hurdle (Gr1) d’Aintree au printemps. Il n’a couru qu’une seule fois à Cheltenham, se montrant décevant. Mais il ne peut pas être condamné sur une course.

 Deux courses tests réussies

Entraîneur de Thistlecrack, Colin Tizzard a déclaré : « Pendant tout l’été, j’ai pensé que si Thistlecrack n’avait pas la qualité pour le World Hurdle, nous irions sur le steeple. Nous nous étions dit que nous le courrions deux fois sur les claies pour voir s’il était assez bon et désormais, nous avons la réponse ! Il va courir encore une fois avant Cheltenham. Il a un physique de steeple-chaser, mais il est doué sur les claies. » Les bookmakers ont installé Thistlecrack favori du World Hurdle à 3/1.

 Rêve de Sivola, battu par meilleur

Rêve de Sivola a fait sa course, mais Thistlecrack lui a été supérieur. Son entraîneur Nick Williams a dit : « Je le sentais très bien avant la course, mais nous sommes vulnérables face aux nouveaux venus. Il pourrait aller sur le Cleeve Hurdle (Gr2) à Cheltenham, épreuve qu’il a déjà gagnée. Mais je ne sais pas si je veux affronter de nouveau Thistlecrack. Il n’a pas connu une bonne réussite dans le World Hurdle par le passé. Il est possible que nous tentions autre chose pour son programme. »