à la rencontre de galiway

Autres informations / 22.01.2016

à la rencontre de galiway

À LA RENCONTRE DE GALIWAY

GALIWAY

Galileo & Danzigaway, par Danehill

1er Prix Le Fabuleux (L), 2e Horris Hill Stakes (Gr3), 3e Prix de Fontainebleau (Gr3), 1er Prix Chapeau Rouge (2ans)

Stationné au haras de Colleville - 3.000 € H.T. poulain vivant

 

La vérité dans les courses se situe au niveau du poteau d’arrivée, mais il arrive parfois que des chevaux n’aient pas le palmarès en rapport avec leur qualité, sans que cela ne les empêche de devenir des étalons de premier plan.

Les performances de Galiway XX (Galileo) font état d’une victoire de Listed – Prix Le Fabuleux – alors qu’il est évident qu’il avait le potentiel dans les jambes pour briller à un niveau bien supérieur. Dès ses débuts, Galiway s’impose dans le Prix Chapeau Rouge (F), à Saint-Cloud, et André Fabre n’hésite pas, pour sa sortie suivante, à lui faire traverser la Manche afin de courir un Gr3 à Newbury, en ligne droite. Galiway s’y classera deuxième et il sera à 3ans l’espoir classique de Wertheimer & Frère chez les mâles. Il sera candidat à la Poule d’Essai des Poulains (Gr1 - 5e) et au Prix du Jockey Club (Gr1 - 9e).

Le palmarès de Galiway attire moins l’attention que le cheval en lui-même. Le 13 avril 2013, alors qu’ils sont aux écuries pour suivre la préparation de Prestige Vendôme (Orpen) au Prix de Fontainebleau (Gr3), Guillaume Vitse, le collaborateur de Guy Pariente, repère un cheval : c’est Galiway (futur troisième de cette préparatoire à la Poule d’Essai en laissant une très bonne impression) qui, par son physique, lui a vraiment tapé dans l’œil. Guy Pariente, qui cherche un nouvel étalon, va ensuite suivre la carrière de Galiway dont le profil correspond tout à fait à ce qu’il recherche pour le haras de Colleville : un cheval de vitesse, porteur du sang de Sadler’s Wells, qu’il pourra ainsi croiser à des filles de Kendargent. Ajoutons que Galiway est né du croisement en vogue de ces dernières années : Galileo x mère par Danehill, comme Frankel, Intello XX, Teofilo, Golden Lilac XX...

Nous sommes en 2016 et Galiway est désormais étalon au haras de Colleville, qui va le soutenir dès cette première saison de monte. Dix-sept juments du haras lui seront présentées dont :

            ? Kendam (Kendargent), gagnante du Prix Eclipse (Gr3) ;

            ? Kenbella (Kendargent), gagnante de Listed ;

            ? Kensea (Kendargent), gagnante de Listed ;

            ? Matwan (Indian Rocket), gagnante de Listed

            ? Revedargent (Kendargent), placée de Listed ;

            ? Panthesilea (Kendor), la mère des black types Validor (American Post) et Pagera XX (Gentlewave) ;

            ? Vaillante (Zilzal), la mère de Pradora et Vital Body, deux placées de Listeds ;

            ? et Vadlawysa (Always Fair), la grand-mère de la classique Valyra XX (Azamour).

Comme il l’a fait avec Kendargent – avec les résultats que l’on connaît – Guy Pariente va donner sa chance à Galiway. « Nous ne prenons pas un étalon juste pour nous faire plaisir, nous a expliqué Guillaume Vitse. Monsieur Pariente va soutenir Galiway et il n’hésite pas à lui présenter ses bonnes juments. Galiway est l’étalon que nous recherchions au haras de Colleville pour faire un croisement avec les femelles par Kendargent. C’est un cheval de vitesse, porteur d’un courant de sang classique, celui de Sadler’s Wells. On retrouve beaucoup de vitesse dans son papier maternel : sa mère, Danzigaway, est placée de Groupe à 2ans et gagnante du Prix Perth (Gr3) à 3ans. Galiway est également un neveu de Gold Away que l’on ne présente plus. À son pedigree, Galiway associe également le modèle. Il possède une très bonne locomotion et il est "très Galileo" dans sa façon d’être ».

Les belles histoires dans l’élevage sont souvent faites de rencontres. Si, comme Guy Pariente, vous voulez avoir un coup de cœur pour Galiway, n’hésitez pas à lui rendre visite lors de la prochaine Route des étalons, les 30 et 31 janvier.