Al bucq marque des points

Autres informations / 18.01.2016

Al bucq marque des points

PAU, DIMANCHE

 PRIX ALBERT DE TAILLAC

AL BUCQ MARQUE DES POINTS

Al Bucq (Goldneyev) s’est imposé facilement dans le Prix Albert de Taillac, préparatoire à la Grande Course de Haies de Pau (L). Le représentant de Dany Louis a gagné de bout en bout, accélérant bien dans la ligne droite, calé contre la lice extérieure. Il s’est imposé d’une longueur un quart devant Achour (Limnos). Le benjamin de l’épreuve s’est battu jusqu’au bout, à la corde, lui qui portait le top weight avec l’expérimenté Rasique (Enrique), qui se classe troisième. Monsamou (Bienamado) est quatrième, tout près.

 

Al Bucq revenu au top

Absent des pistes depuis le mois de septembre 2014, Al Bucq a effectué son retour en compétition à l’occasion du meeting de Pau. Il restait sur deux deuxièmes places, battu de peu par Tir au But XX (Trempolino) – cinquième ce dimanche – puis par Ozamo (Alamo Bay), deux chevaux de classe. Tir au But est un bon cheval, mais il ne répond pas toujours présent, au contraire d’Al Bucq qui n’a fait que confirmer lors de ce meeting de Pau. Le pensionnaire de Patrice Chevillard, gagnant du Prix Georges Courtois 2013 (Gr2), est bel et bien de retour et fera partie des chevaux à battre dans la Grande Course de Haies de Pau.

Son entraîneur a déclaré au micro d’Equidia : « Il ne s’est pas loupé aujourd’hui. Le terrain a séché un peu. Pour la belle, un petit plus d’eau ne serait pas plus mal. » L’entraîneur était aussi satisfait de la quatrième place, tout près, de Monsamou. Le cheval était cette fois muni d’œillères et, après avoir reculé dans le tournant final, il s’est bien relancé. « Il fait une très bonne course. Cela fait deux fois qu’il a un mauvais parcours. Le terrain qui a séché n’a pas été un avantage pour lui. Nous sommes contents de sa performance et il va aussi aller sur la Grande Course de Haies de Pau, où le terrain lourd serait un plus. »

 

Le frère de Gorilla

Élevé par son propriétaire, Dany Louis, Al Bucq est le propre frère de Gorilla (Goldneyev), vainqueur du Grand Steeple-Chase de Loire-Atlantique (L) et troisième du Prix Renaud du Vivier (L) à Pau. Comme Al Bucq, il était entraîné par Patrick Chevillard. Mère d’Al Bucq, Lys Noire (Boston Two Step) est restée inédite.