C’est un record : 360.000 € pour la part de siyouni sur arqanaonline.com

Autres informations / 13.01.2016

C’est un record : 360.000 € pour la part de siyouni sur arqanaonline.com

AU COEUR DE L’ACTU

C’EST UN RECORD : 360.000 € POUR LA PART DE SIYOUNI SUR ARQANAONLINE.COM

La troisième part de Siyouni (Pivotal) mise en vente sur arqanaonline.com a suscité énormément d’intérêt et c’est finalement le courtier irlandais Mick Flanagan, agissant pour le compte du China Horse Club, qui a eu le dernier mot à 360.000 euros.

Seize acteurs différents avaient sollicité un agrément pour cette vente et quatorze enchères ont été placées sur la plate-forme en ligne, dont six au cours de l’"extra Time" ; ce dispositif qui permet à tous les acheteurs de disposer d’au moins vingt minutes pour surenchérir a été relancé à trois reprises et la vente a finalement été clôturée à 15 h 45 au lieu de 15 heures.

Mick Flanagan a déclaré : « Je suis un fan de longue date de Siyouni, dont j’avais déjà acheté une saillie pour 52.000 euros pour le compte de Merriebelle Stable au mois de décembre [lors de la vente caritative au profit de l’Association Sauvegarde des terres d’élevage, ndlr]. C’est un jeune étalon en pleine expansion, et considérant le prix le plus élevé atteint par ses yearlings l’an dernier, qui était de 320.000 guinées, je trouve que le prix de la part est justifié. Il y a toutes les raisons de penser qu’il va continuer à évoluer dans le bon sens et que cet investissement se révèlera fructueux. Le China Horse Club possède un petit nombre de juments de grande qualité dont certaines sont justement en route d’Irlande vers la France. Le Club soutient les courses et l’élevage français depuis plusieurs années à travers ses achats aux ventes de yearlings et ses chevaux à l’entraînement à Chantilly. »

Ce résultat représente un nouveau succès pour l’outil de vente aux enchères en ligne Arqanaonline.com, après les précédentes ventes de deux parts de Siyouni XX, adjugées 355.000 euros chacune à Hesmonds Stud et Merriebelle Stable, ainsi que celle d’une part de Martaline pour 50.000 euros à Samuel Blanchard.