C’est fait : les galopeurs vont moins vite que les trotteurs !

Autres informations / 14.02.2016

C’est fait : les galopeurs vont moins vite que les trotteurs !

ACA

C’EST FAIT : LES GALOPEURS VONT MOINS VITE QUE LES TROTTEURS !

1’13’’3 ! C’est la réduction kilométrique affichée dans la première épreuve du programme de samedi à Cagnes-sur-Mer, sur 2.400m, et c’était dans une course au galop. C’est presque deux secondes de plus au kilomètre qu’il en a fallu à Bold Eagle (Ready Cash) pour gagner le Prix d’Amérique Opodo (Gr1) le 31 janvier dernier. Comme l’expliquait récemment Bruno Barberau dans sa rubrique "le sport par le temps", elle n’est pas loin l’époque où les trotteurs iront aussi vite que les galopeurs...

Toutefois, le Prix Balitou a, il est vrai, donné lieu à un scénario très particulier. Ils n’étaient que cinq dans cette épreuve pour Gentlemen et personne n’a voulu franchement aller devant. Ils étaient donc au pas pendant 1.500m et, fort logiquement, dans ce contexte, c’est l’animateur Dominandros (Teofilo) qui s’est imposé. Il défend l’entraînement de Nicolas Caullery qui l’a acheté "à réclamer "12.507 € pas plus tard que mardi dernier, à la suite de la deuxième place du cheval à Chantilly.