Jeu st eloi, le premier étalon issu de saint des saints

Autres informations / 09.02.2016

Jeu st eloi, le premier étalon issu de saint des saints

JEU ST ELOI, LE PREMIER ÉTALON ISSU DE SAINT DES SAINTS

JEU ST ELOI

Saint des Saints & Ottolina, par Saint Cyrien

2e Prix Ventriloque & 2e Prix Katko

Stationné au haras de l'Abbaye - 1.200 €

 

Jeu St Eloi est le premier fils de Saint des Saints à rentrer en tant qu'étalon en France. Et il débutera sa nouvelle carrière au haras de l’Abbaye, au Vigen (Haute Vienne), au tarif de 1.200 euros. Jeu St Eloi a couru six fois et a pris cinq places en compétition. Une carrière éventuelle d'étalon a toujours été en filigrane de sa carrière sportive. Dans le Prix Ventriloque, sur les haies, il a dû lutter avec un bon cheval, Bandito Conti XX (Saint des Saints), futur lauréat du Prix The Fellow (Gr3). À l’occasion de sa deuxième place dans cette course, nous lui avions octroyé une JDG Jumping Star. Il a couru en steeple à deux reprises, prenant deux deuxièmes places dans les Prix Katko et Samour à Auteuil.

Jeu St Eloi est un magnifique cheval, doté d’un très beau modèle et d’un vrai papier d’obstacle. Il est le fils de Saint des Saints et d'Ottolina (Saint Cyrien), une jument inédite. Jeu St Eloi est le frère du champion Oculi (Denham Red), lauréat des Prix Ferdinand Dufaure, Maurice Gillois (Grs1) et Congress (Gr2). Deuxième mère de Jeu St Eloi, La Main Heureuse (Rex Magna) a gagné huit courses, à Auteuil, Enghien, Clairefontaine et Lyon-Parilly notamment. Au haras, outre Ottolina, La Main Heureuse a donné Chikiwi (Saint Cyrien) – mère de Tyko (Robin des Champs), vainqueur du Prix Fifrelet (L), et d’Aimela (Sagamix), qui a produit The Saint James (Saint des Saints), deuxième du Prix Congress (Gr2) – et Ella Royale (Royal Charter), la génitrice d’un certain Balko, gagnant des Prix Georges de Talhouët-Roy, Congress (Grs2) et Duc d’Anjou (Gr3), et de Piraya (Lost World), vainqueur du Prix Edmond Barrachin (Gr3). Jeu St Eloi est aussi l’oncle du bon Argentique (Saint des Saints), lauréat du Prix Robert de Clermont-Tonnerre (Gr3). Propriétaire de Jeu St Eloi, Jacques Détré nous a déclaré : « Nous l’avons gardé entier car j’ai toujours eu l’idée d’en faire un étalon. Nous pensions à cette option depuis longtemps, au vu de sa façon de se développer et de son pedigree. Nous l’avons mis chez Guillaume Macaire car c’est l’entraîneur qui a sorti le plus d’étalons d’obstacle, et nous avons suivi sa carrière. Jeu St Eloi était un très bon cheval, un bulldozer qui devait sortir une heure et demie le matin au marcheur avant de sortir monté, car il avait un trop-plein d’énergie. Ce qu’il a fait en course, l'a été sur sa classe et non sur sa précocité. Il a longtemps été immature. Après, il s’est calmé, mais il a eu un petit souci et il aurait fallu le castrer. Depuis ses débuts, je voulais en faire un étalon. Je ne me suis donc pas résolu à le faire castrer. C’est une décision personnelle. Je crois en Jeu St Eloi, qui est une vraie alternative à Saint des Saints, avec plus de modèle. Je vais lui mettre de bonnes juments, comme la mère de Buddy Banks, ou d’autres. »

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.